Gérard Haddad : “Dans la main droite de Dieu, psychanalyse du fanatisme”

«J’ai été moi-même un fanatique, versant idéologique, c’est-à-dire un stalinien bon teint, pour qui la révolution justifiait bien des crimes et exactions, dégâts collatéraux inévitables avant l’avènement d’une société de justice». C’est en ces termes que l’auteur de l’essai psychanalytique sur le fanatisme, Gérard Haddad, évoque son propre parcours avec ledit fanatisme (G. Haddad, p.119). Tout au long de son livre « Dans la main droite de Dieu… », G. Haddad, nourri par sa propre expérience du fanatisme, déconstruit ce procédé de pensée à l’aune des pires ignominies que l’humanité ait pu perpétrer.

Réflexions pour comprendre la sociologie religieuse dans la Tunisie postrévolutionnaire

Quand on observe le champ religieux dans la Tunisie postrévolutionnaire ont est frappé par l’essor de ce qui peut apparaître comme un paradoxe en ce début de notre démarche révolutionnaire : la montée de toutes sortes de forme de « religiosité intégristes » au sein ou en marge des institutions religieuses qui veillent sur l’orthodoxie sunnite est devenue une réalité vécue.

السلفية في تونس : شعارات لا يطلبها المستمعون..

عندما قالوا: “اسمعوا منا ولا تسمعوا عنا”، كان من الواضح أن لديهم مشكلة في التواصل مع الآخرين، لأسباب لا يعترفون بأنها تتصل بهم وإنما بغيرهم. ومع ذلك فقد استصوب الكثيرون قولهم، واستمر منذئذ السماع إليهم ولم يتوقف السماع عنهم بطبيعة الحال، فلا أحد يستطيع أن يمنع ذلك. وعلى أية حال فقد سنحت لهم الفرصة بعد الثورة ليقولوا ما يريدون قوله

La visite de Wajdi Ghanim وجدي غنيم et la Grande Dame de Mehdia [video]

Voici la couverture de la visite de Wajdi Ghanim à Mehdia par la chaîne “Canal du Dialogue Tunisien”. Beaucoup de Tunisiens se sont exprimés, notamment sur les réseaux sociaux, à propos de cette visite. Pour ma part, et outre le dégoût viscéral que j’éprouverai toujours à l’égard de tout propos encourageant les atteintes à l’intégrité physique, j’ai juste envie de dire à la dame que l’on voit vers la fin de la séquence : “aussi longtemps…

Quand le mauve se bourguibise…

Le 6 Avril 2011 a été commémoré le 11ème anniversaire du décès de Habib Bourguiba. Autant dire qu’il s’agissait de la première commémoration du Bourguibisme après 10 ans de quasi-censure par Ben Ali […]