En lisant cet article, je viens d’apprendre que «l’ordinateur qu’il soit portable ou fixe ne peut pas fonctionner sans l’installation de Windows». En outre, «les employés des secteurs public et privé, les élèves et les étudiants n’utilisent que ce logiciel pour faire leurs travaux.» Quant au piratage, l’auteur précise : «dans les administrations et les entreprises publiques ou privées, le logiciel est payé et son utilisation est légale.»

Je veux bien suivre « La Presse de Tunisie » dans ses affirmations en faisant abstraction de tous les autres systèmes d’exploitation : les Linux/GNU, Unix, Mac OS X, Next Step etc. et Je veux bien également que ce journal balaye par quelques touches de clavier tout l’univers du logiciel libre. Et je peux même faire abstraction de ce Mac sur lequel je suis en train de rédiger ce billet, et m’imaginer en train d’utiliser IE sur Windows plutôt que Safari sur OS X.

Seulement voilà, là où j’ai énormément de mal, c’est lorsque l’on raconte autant de bêtises de la part d’un journal, lui même :

– au moins, en partie, fabriqué sur des ordinateurs qui ne tournent pas sur Windows mais sur un autre système d’exploitation ;
– avec un site web servi par Apache et vraisemblablement tournant sur un *nix ;
– enfin un journal composé, au moins en partie, par un logiciel piraté, en l’occurrence le logiciel de composition QuakXPress dans sa version Mac.

Voilà une capture d’écran sur les informations que l’on peut retirer de la version PDF du Journal. Notez la version du logiciel tournant sur Mac (et non sur Windows) qui a généré le PDF et le nom du logiciel de composition suivi de la lettre « [k] », comme « kracked/cracked ». Soit « déplombé », « piraté » … en bon français.

Je n’ai rien inventé, cela se passe sur la Presse de Tunisie qui affirme, je ne m’en lasse pas, «l’ordinateur qu’il soit portable ou fixe ne peut pas fonctionner sans l’installation de Windows».

Capture d'écran de la page d'informations de la version PDF du journal.

Astrubal, le 21 janvier 2009

Source : Astrubal’s Blog, le 21 janvier 2009

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.