Affaire des martyrs et des blessés de la révolution : un bilan à l’échec patent … de tous!

Qui aurait pensé que la révolution allait être mise en question et jugée, deux années après le départ du dictateur Ben Ali ? Après les « jugements allégés » du tribunal militaire contre les responsables de la répression sanguinaire entre fin décembre 2010 et fin janvier 2011, des questions restent sans réponses, quant aux causes de ce résultat décevant pour certains, « complotistes » pour d’autres.

Association Nsitni, pour les oubliés de la société en Tunisie

Ces derniers mois, il semble que tout le monde déprime en Tunisie… Pourtant, la société civile est bien dynamique. Grâce à cette interview avec Salma Tlili, présidente de l’Association Nsitni, on a voulu démontrer que tout n’est pas noir, tout n’est pas perdu et qu’il y a encore de l’espoir pour une Tunisie juste et démocrate.

جرحى الثّورة: بين مطرقة الاهمال و سندان التّوظيف السياسي

تعود قضيّة جرحى الثّورة لتشغل الرّأي العام بعد أحداث اعتصام وزارة حقوق الانسان و العدالة الانتقاليّة .
تراكمات القضيّة و حساسبّة الملف و ضعت جرحى الثّورة تحت رحمة التجاذبات السياسيّة و الحزبيّة ليزيد ذلك من قتامة الوضع الكارثي الذي يعيشون فيه منذ أكثر من عام.
ملف جرحى الثّورة, عودة لحلقات مسلسل العار الذي لن يمحى من ضمائرنا

Nsitni -حملة نسيتني

Plus de sept mois après le 14 janvier, les Martyrs et les Blessés de la Révolution, qui se sont sacrifiés en offrant leurs vies, ou leur intégrité physique et psychologique, compromettant ainsi leur avenir et celui de leurs familles, continuent malgré l’ampleur et l’impact de leur geste héroïque, à être ignorés par le pouvoir et mal connus par le grand public. […]