Un Ancien du Hezbollah appelle au soulèvement au Liban

« Le peuple veut », un slogan qu’ont scandé les manifestants de Tunis au Caire, de Damas à Manama, de Tripoli à Sanaa… Réputé pour être un havre de libertés dans la jungle des dictatures arabes, le Liban semble être à l’abri de cette vague de soulèvements et le peuple libanais semble « ne pas vouloir ». Pourtant les prémices d’un soulèvement se profilent à l’horizon. A la tête de cette initiative, baptisée « La Révolution du 10 octobre », un ancien du Hezbollah.

الفرق بين المشرق والمغرب في قراءة الأزمة السورية

الامور في تونس تختلف عما هو عليه واقع الأمر في لبنان وما يبدو بديهيا في لبنان يستحيل عبثيا في تونس خاصة حسب المعارضين للنظام السوري في سوريا ولبنان. فالتونسيون الذين قاوموا لسنوات عديدة النظام الديكتاتوري لبن علي استحالوا اليوم مدافعين شرسين عن النظام البعثي.

Le réveil arabe face au changement climatique

Sous la vague de protestation, causée essentiellement par des problèmes économiques et des déficits démocratiques, il existe une grave crise alimentaire et une grave crise de l’eau, ainsi qu’une incapacité – ou un manque de volonté – des gouvernements à agir pour régler ce problème.