The forgotten Tunisians in Guantánamo Bay – Les Tunisiens oubliés à Guantànamo Bay

Five Tunisian citizens remain in Guantanamo, despite never having been charged with any crime. These men have watched the Tunisian revolution from afar, witnessing their fellow Tunisians’ path towards freedom, while they are deprived of freedom themselves.
Cinq citoyens tunisiens restent à Guantanamo, malgré le fait qu’ils n’ont jamais été inculpés d’aucun crime. Ces hommes ont regardé la révolution tunisienne de loin, ont été témoins du chemin de la liberté que leurs compatriotes Tunisiens ont pris alors qu’eux-mêmes restent privés de leur liberté.

A la une Wikileaks : les américains scandalisés par les pratiques de la torture en Tunisie

Selon un document obtenu par WikiLeaks et mis en ligne le 30 novembre dernier, l’ambassade Américaine à Tunis a exprimé […]

Torture: des poursuites contre Bush?

La formule risque de le hanter longuement, au vu du dernier numéro de la New York Review of Books. Dans son édition du 16 mars, la prestigieuse revue publie un document exceptionnel. Au fil de son long article, le journaliste Mark Danner y révèle le contenu d’un rapport secret du Comité International de la Croix-Rouge sur les techniques d’interrogatoire utilisés par la CIA […]

Torture et Détention secrète

Si pour chaque cri dans n’importe quel centre de tortionnaires dans un pays arabe, les citoyens locaux pouvaient s’insurger autant que pour les versets sataniques ou les caricatures offensantes, alors l’Islam recouvrira sa vraie dimension protectrice de la dignité humaine. Existe-t-il pire blasphème que celui commis par l’entremise de l’atteinte à la dig […].

L’arrogance époustouflante De Sarkozy

Nicolas Sarkozy, le ministre français de l’intérieur, n’est jamais à court d’idée dès qu’il s’agit des musulmans. D’abord Les musulmans de France, bien sûr. Il y a quelque temps, quand il avait commencé sa guerre préventive, en s’en prenant à la « racaille » des banlieues qui « mettaient la France en feu, aujourd’hui il a lancé la nouvelle p […].

De My Lai à Haditha en passant par Abou Ghraib, Guantanamo.

Dans ce jeu terrifiant qui dure depuis quelques siècles et non pas depuis le 11-S comme certains veulent en prétendre, les enfants, les femmes et les vieillards ne meurent pas seulement entre les mains des GI et marines américains, ils sont impitoyablement massacrés par les décrets de ces institutions dites indûment et absurdement internationales telles qu […].