Outre de Tunis, les soutiens à Azyz Amami s’expriment également de plus en plus de l’intérieur du pays. Ce fut le cas hier (mardi 20 mai 2014) de la ville de #Bizerte. Dans la capitale du nord devait se tenir une réunion de soutien à Azyz à la maison de la Culture «Cheikh Idriss». Au dernier moment, quelqu’un a pris une décision arbitraire et non moins imbécile pour empêcher, quoiqu’il en coûte, la tenue de cette réunion ; «réunion pour laquelle la salle fut, pourtant, réservée bien à l’avance», précise l’un des organisateurs.

Décision imbécile, car si l’intention fut d’étouffer la manifestation, c’est tout le contraire qui se produisit. Les participants se sont rassemblés pour exprimer leur colère, sur la place, en face du siège de la mairie. Ainsi, les protestations, qui devaient avoir lieu entre les quatre murs d’une salle, ont été amplifiées et poussées à la rue, avec tous les risques de débordements qui pouvaient avoir lieu. Finalement, les forces de l’ordre, massées à une centaine de mètres de la place, se sont faites discrètes et aucun incident n’a été déploré.

Nawaat, le 21 mai 2014.

 

Cliquer sur chaque aperçu d’image pour l’agrandir dans un nouvel onglet.
Image Map générée par “Nawaat Berberus Mass Image Resizer.

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.