siège-frontpopulaire

Aujourd’hui 14 août, un groupe d’individus s’est arrêté devant le siège du Front populaire vers quatre heures du matin. Comme le montrent les photos jointes, ces individus brandissaient l’étendard du parti Ennahda ainsi que le drapeau noir habituellement hissé par les salafistes et leurs partisans.

L’équipe de surveillance présente sur les lieux a été surprise par une dizaine de personnes venant exprimer par des injures leur soutien à la “légitimité”. Les leaders du Front ont été qualifiés par les intrus de “bande d’athées”, de “perfides” et de “responsables d’un futur putsch”, selon les militants présents.

Les personnes filmées par les caméras de surveillance étaient en état d’ivresse, comme l’indique la canette de bière tenue par l’un d’eux, et comme en témoignent les permanents au siège.

Le véhicule en question (immatriculé 6973 TUN 144) appartient à un certain Mohamed B., qui sera poursuivi en justice ainsi que ses compagnons pour cette atteinte, selon la direction du Front populaire.

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.