L'hôtel Atlantis est situé en plein cœur de la Palm Island de Dubaï, une île artificielle construite en forme de palmier. Les plus grands architectes et designers du monde entier ont travaillé sur ce projet pharaonique.

Après une campagne harassante et pleine de suspens, qui a vu son dictateur de mari réélu à la tête du pays pour 5 ans et cela pour le grand bien de tous les Tunisiens. Il est temps pour que notre première dame, le désormais monument national, Leila Trabelsi, prenne un peu de repos bien mérité.

En Tunisie ? Trop commun. Et puis des Tunisiens, elle a du s’en taper des milliers pendant cette campagne. Alors elle veut changer d’air et de décor. Direction Dubai où elle sait qu’elle peut se faire plaisir loin des regards jaloux de ses ingrats de compatriotes. Et puisque les bonnes choses de la vie ne valent rien si elles ne sont pas partagées avec ceux qu’on aime, c’est donc toute sa smala qui a fait le déplacement.

Ainsi lilla Leila, son frère Belhassen Trabelsi, sa fille et son époux Sakhr El Matri et leurs rejetons ont jeté leur dévolu sur le somptueux Atlantis de Dubai, un palace 7* surnommé “l’hôtel le plus fou du monde“, situé en plein cœur de la Palm Island de Dubaï, une île artificielle construite en forme de palmier. Nous sommes prêts à parier que c’est l’avion de la présidence qui a transporté toute l’heureuse famille.

Pour loger tout ce beau monde, ainsi que leurs gardes du corps et le cuisinier personnel de madame également du voyage, pas moins de 15 chambres et une suite présidentielle sont à leur disposition. La chambre standard étant à 1000€ la nuit et la suite présidentielle à 8000€, le budget quotidien de notre petite famille est au bas mot de 23000€ par jours soit près de 45000DT où encore pour ceux que ces chiffres donnent mal à la tête, 15 années de salaires pour un de leurs compatriotes Smicards !

Qui payera pour ces vacances ? Notre source ne nous le dit pas mais ça ne sera certainement pas Leila Trabelsi. Cela n’est pas dans ses habitudes.

« Quand on aime on ne compte pas » nous diront certainement ceux qui veulent nous faire croire que les Tunisiens ont plébiscité cette bande de pique-assiettes. Pauvre Tunisie….

Malek Khadhraoui Aka Punica Fides

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.