L’audiovisuel bipolaire et berlusconisé dans le pugilat présidentiel !

Des médias privés qui se berlusconisent, un service public qui récidive et dérape, une ISIE qui méconnait la régulation, les résultats du monitoring de la première semaine de la campagne présidentielle ( du 1er au 7 novembre) publié par la Haica, ont battu le record des législatives, en matière de bipolarisation. Les détails de ce décomptage des propos liés à l’actualité électorale en dit long sur les arcanes de l’instant politique.

Média : Grève générale dans les radios publiques pour dénoncer les nominations abusives

En avril 2012 un nouveau PDG était nommé à la tête de la Radio Nationale. Depuis plus d’un an il officie à la tête de cet établissement alors que sa nomination n’a pas été faite de manière régulière. Il vient de nommer de nouveaux directeurs à la tête de radios régionale, provoquant le ras le bol des employés qui appellent demain à une gréve des radios publiques et à l’organisation d’un sit-in devant le siège de la Radio Nationale.

La Radio Nationale à la dérive ?

Depuis le mois d’avril, la Radio Nationale va mal. Les petits conflits s’accumulent. Pour les employés et journalistes de la radio cette situation est la conséquence directe de la mise en place, à la tête de la Radio Nationale, de Mohamed Meddeb, un ancien employé du service technique, parachuté à la place de Président Directeur Général (PDG).