Communiqué de soutien à Madame Khedija Arfaoui

Suite au verdict de huit mois de prison ferme prononcé le 4 juillet 09 par le tribunal de première instance de Tunis à l’encontre de Mme. Khadija Arfaoui, membre du bureau de l’AFTURD, universitaire et militante associative pour les droits des femmes, accusée d’avoir « diffusé sur facebook de fausses nouvelles à propos d’enlèvement d’enfants pour trafic d’organes, à l’origine d’une panique générale » ;