Quelques pages Facebook ont fait état de l’efficacité d’un complément alimentaire contre le Covid-19 après des tests cliniques effectués sur 200 patients par des chercheurs tunisiens.

Cette rumeur s’est appuyée sur la publication sur Facebook du médecin à l’hôpital militaire, Faida Ajili. Cette dernière a évoqué un essai clinique en cours de réalisation, utilisant la substance « Argent colloïdal». D’après elle, c’est « un produit qui a suscité beaucoup d’intérêt pour le traitement de patients Covid-19 » ayant souffert de formes minimes ou modérées du virus. Il a «beaucoup de vertus anti bactérienne, antiparasitaire et antivirale», dit-elle. Le médecin avance que cet essai clinique a été mis en place à l’hôpital militaire sous sa coordination. Les ministères de la Défense, de la Santé et de l’Enseignement supérieur et la recherche scientifique chapeautent cette étude, selon la même source.

Nawaat a contacté docteur Faida Ajili pour plus d’informations sur cet essai. Elle n’a pas donné suite à notre sollicitation. En revanche, le chargé de communication du ministère de la Santé, Chokri Nafti, nous a affirmé qu’au niveau de son ministère «ils ne sont pas au courant de ce sujet». Et de poursuivre :

Quand on avance de telles découvertes, il faut présenter des données précises. Cela n’a pas été le cas.

De son côté, le ministère de la Défense a démenti le succès d’un médicament contre le Covid-19. Toutefois, il a précisé qu’en effet, une préparation thérapeutique a été testée auprès de certains patients souhaitant y participer. Cette expérimentation est menée sous l’égide du ministère de la Santé, de l’Enseignement supérieur et de la Défense. Elle est toujours en cours et ne peut être considérée comme étant un essai clinique sans la vérification et l’approbation de ses résultats par des experts en la matière.

Actuellement, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) indique que les soins les plus efficaces contre le Covid-19 sont l’oxygénothérapie, la dexaméthasone (un corticostéroïde) et les antagonistes de l’interleukine 6 (IL-6) pour les malades en état grave ou critique. L’OMS alerte contre toute forme d’automédication, incluant même les antibiotiques, pour prévenir ou guérir le Covid.

 

 

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.