samir-dilou

Après une première annonce en décembre 2012, le ministre des Droits de l’Homme et de la Justice transitionnelle a confirmé qu’il ne souhaite plus être porte-parole officiel du gouvernement.

Dans ses déclarations faites hier à Mosaique FM et Shems FM, Samir Dilou a annoncé qu’il ne sera plus porte-parole officiel du gouvernement, ajoutant qu’« il y a des personnes mieux habilitées que moi qui peuvent accomplir cette mission ». Il a en revanche affirmé qu’il devrait conserver le portefeuille des droits de l’Homme et de la Justice transitionnelle à l’issue du remaniement qui devrait être annoncé le 14 janvier prochain, selon des sources concordantes.

Le ministre n’a pas donné plus d’explications sur cette décision. Mais, il est possible d’y voir une certaine lassitude de la part de Samir Dilou, qui occupe ses fonctions depuis le 24 décembre 2011, en raison de différends présumés avec le reste du gouvernement, notamment dans la gestion des crises qui ont secoué la Tunisie tout au long de l’année 2012.

Rached Cherif

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.