Un nouveau mouvement politique vient de voir le jour sous le nom de « Voie démocratique et sociale » (Al massar) constitué du parti Ettajdid, du parti du travail tunisien et de quelques indépendants de l’ex-Pôle démocratique moderniste (Le PDM a été dissous depuis un mois).

Après maintes annonces d’alliance, une conférence nationale constitutive a enfin scellé cette union le 31 mars 2012. Le nouveau mouvement est constitué d’un secrétariat national (9 membres), d’un bureau exécutif (21 membres) et d’un bureau politique (60 membres).
La naissance de ce mouvement n’a pourtant pas été officialisée par une autorisation du ministère de l’intérieur. Les meetings de ses nouveaux membres se feront pour le moment dans les locaux des partis en attendant un consensus sur un endroit qui pourra les unir.
On a voulu connaître si cette alliance se basait au préalable sur un programme commun approuvé par sa direction, chose importante avant l’annonce d’une telle fusion mais on a été informé qu’il serait encore en cours d’élaboration. Des négociations sont également en cours en vue d’intégrer d’autres partis tels que le PDP, Afek ou le parti républicain.

Lors de la conférence, les intervenants ont tous insisté sur la nécessité de s’unir. Plusieurs sujets ont été abordés, notamment la question de la cherté de vie, le rapport tendu de ces partis avec le gouvernement, le rôle de la jeunesse, la société civile et le rôle des intellectuels, un message a été même adressé aux destouriens les conviant à une autocritique…

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.