Facebook est l’un des espaces de lutte médiatique et un outil de communication les plus mobilisés par les partis politiques tunisiens. Ceci peut s’expliquer en outre par la forte pénétration dont il dispose parmi la communauté tunisienne.

A ce jour, et sauf erreur de ma part, peu de travaux ont été menés pour la mesure des activités des partis politiques sur cette plateforme, au-delà du simple calcul des fans et de l’évolution du ralliement dans le temps.

Voici donc un premier essai, d’une mesure plus poussée des interactions des partis politiques et leurs fans sur Facebook.

D’un point de vue méthodologique, les résultats concernent 5 partis tunisiens, sélectionnés aléatoirement parmi la liste de ceux ayant une présence officielle sur Facebook (sont exclus ainsi les profils et pages des dirigeants tous comme les pages régionales). il s’agit de : Afek Tounes, Ettajdid, Ettakatol, Nahdha et PDP.

Les données collectées sont relatives aux deux dernières semaines, et concernent la période du 9 aout 2011 au 23 août 2011. Il est donc important de relativiser la lecture de ces résultats à la lumière de la période concernée et de ses évènements propres (notamment les manifestations du 15 août dernier).

La notion d’engagement utilisée ici est une mesure volumétrique du cumul des unités suivantes : posts publiés sur le mur, commentaires sur un post, et Likes. Les résultats sont détaillés dans la suite.

Comparaisons des fans pages par taux d’engagement

Ettakatol dispose de la plus importante activité sur sa page et interactions, y compris en pourcentage relatif au nombre des fans. Ettajdid, même avec un faible engagement avec sa communauté en terme de posts, de commentaires et de Likes, 20% de ses fans restent désormais actifs. Les communautés les moins engagées sont dans notre cas celles de Afek Tounes et Nahdha.

Volumétrie des communautés

La règle de “la taille ne compte pas” se vérifie encore une fois puisque même si Nahdha dispose de la communauté la plus large adhérant à sa page FB, elle a un engagement beaucoup plus faible que Ettajdid ou encore Ettakatol.

Régularité de l’engagement

Cliquez sur l'image pour l’agrandir

Ettakatol assure avec sa communauté l’engagement le plus régulier, s’engageant ainsi à apporter des réponses aux questions posées, à alimenter les fans en contenu à forte tendance “conversationnelle”, c’est à dire qui permet d’engager des débats et des discussions.

La nature

Existe-t-il une corrélation entre le nombre de like et les commentaires des fans ? Les données actuelles ne sont pas suffisantes pour le confirmer. Nous remarquons seulement que Ettakatol et PDP disposent d’un contenu qui génère plus de Like et de commentaires que les 3 autres partis.

Fait intéressant, sur les 15 derniers jours, c’est le contenu de Nahdha qui dispose du taux le plus élevé de Like et de commentaire par post. Ceci est évidemment à relativiser avec la volumétrie globale du contenu publié sur la page Nahdha.

Ces résultats, certes primaires, démontrent qu’il est possible d’aller au-delà des mesures linéaires pour y intégrer d’autres unités de mesure qui permettent de relativiser les interactions et mieux les évaluer. A ceci, il est possible de rajouter un autre volet plus qualitatif cette fois qui peut concerner la nature des échanges, les thématiques abordées, les sujets à forte connotation conversationnelle…

Suivez Moi je Moi je sur twitter : @MoiJeMoiJe

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.