Le samedi 12 novembre dans la salle prestigieuse du Victoria Hall à Genève j’ai eu le plaisir et le bonheur d’assister au concert de Anouar Brahem et son New Quartet. J’avais manqué son précédent concert au Cully Jazz Festival pour cause de voyage et ne pouvais absolument pas manquer cette nouvelle opportunité de venir saluer son talent ainsi que celui de l’excellent pianiste Moncef Genoud.

La salle était comble, témoignage de l’indéniable renommée et appréciation dont jouissent les deux artistes, d’ailleurs très longuement applaudis. Hélas, le public était composé essentiellement de Suisses ou d’occidentaux, mais si peu d’Arabes, et surtout des Tunisiens qui ont brillé par leur nombre limité. Je m’explique mal cette désertion quand je fais deux fois le trajet de 170 km depuis mes montagnes de l’Oberland bernois, alors que Genève est connue pour avoir la plus grande concentration de maghrébins…

J’ai essayé de chercher dans les média tunisiens s’il y avait la moindre couverture de ce concert pour saluer la performance d’un grand artiste, voici ce que j’ai trouvé sur Essabah et sur Le Renouveau

Cela se passe de commentaire…. Ou plutôt si ! Il faut s’appeler Soufia Sadok ou bien Qassem Kéfi pour susciter de l’intérêt dans les colonnes de notre pseudo-presse. A ce rythme, nos journalistes pourraient  un jour se recycler en joueurs de Bendir car avec les années de pratique, ils sont devenus des virtuoses et pourraient même concurrencer Khaled Yassine…. Qu’aurait-il coûté au rédacteur du JT de 20:00 heures de mentionner Ben Ali vingt fois plutôt que trente, et Leila dix fois plutôt que vingt pour donner deux minutes de bonheur aux Tunisiens en évoquant les performances de Brahem dans les pays qui l’accueillent ? Mais bon, c’est vrai, nul n’est prophète dans son pays hormis qui vous savez… sauf que celui là on ne l’a pas choisi.  En revanche, l’art de Anouar Brahem… oui les communautés des mélomanes, des jazzmen et des Tunisiens l’ont plébiscité depuis longtemps.

Pour ceux qui voudraient se rattraper et ne pas manquer de passer une  belle soirée musicale, Anouar Brahem donne un nouveau concert cette fois-ci au Kultur und Kongresshaus à Lucernele jeudi 18 novembre.  Puis pour nos amis en Belgique et le nord de la France, un autre concert le 10 février 2011 à Gand.

http://www.kkl-luzern.ch/navigation/top_nav_items/start.htm

http://vooruit.be/nl/concerten/2011/2/10

Avec mes amitiés,

Alyssa

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.