Exemples d'affiches de manifestations contre la censure

Comme pour des dizaines de blogs et de sites tunisiens et étrangers, ce blog ( http://carpediem-selim.blogspot.com/ [NDLR]) a été fauché par la dernière vague de censure qui s’est abattue sur le net tunisien cette semaine. Il est désormais inaccessible pour les lecteurs de Tunisie, même s’il existe toujours des moyens de contourner le blocage : en rajoutant S à http ou WWW à l’adresse du site, en s’abonnant aux posts par mail ou par flux RSS, en le suivant sur Facebook, en utilisant un proxy, etc.

La Tunisie prouve une nouvelle fois qu’elle est à la pointe de la cybercenure. En dix ans de bons et loyaux services, l’ATI a eu le temps de faire des ravages et d’étendre sa censure au delà du champ politique, en ciblant aussi les réseaux sociaux et la blogosphère. Sur les 69 adresses de mon blogroll, 31 sont aujourd’hui censurées en Tunisie, soit un peu moins de la moitié! Les internautes tunisiens, tout en payant l’accès à un internet sensé être illimité, n’ont plus accès qu’à une version partielle et très allégée du net qui les prive de regarder des photos sur Flickr, des vidéos sur Youtube, de lire des articles sur Rue89, ou des blogs sur tunisr.com…Le plus ridicule dans cette situation est que les internautes ne payent pas seulement cher pour accéder à un internet limité, mais financent aussi cette limitation par l’argent de leurs impôts qui est dilapidé dans une censure….qui peut être contournée!

Hypocrisie, gaspillage d’argent, et atteinte aux droits et libertés constitutionnelles sont donc les ingrédients de cette censure qui place très justement la Tunisie parmi la liste très sélective des pays “Ennemis d’Internet“. Les tunisiens seront encore plus perdants qu’ils ne le sont déjà s’ils ne sont pas nombreux à exprimer leur désaccord avec cette censure massive et s’ils finissent par s’habituer à cette situation, au risque de la normaliser… Nous ne sommes pas libres réellement, tentons alors de le rester virtuellement!

Quelques liens pour aller plus loin sur la dernière vague de censure et pour participer aux différentes manifestations :

Censure massive de l’internet en Tunisie à l’approche des élections municipalesReadWriteWeb

Censure massive de l’internet en Tunisieminutebuzz

Massacre sur la toileLes Amis d’Attariq

Tunisie : Les pros du web face à l’erreur 404tekiano.com

Protestations contre la censure en TunisieKorben

Tunisia: flickr, video-sharing websites, blogs aggregators and critial blogs are not welcome Global Voices Advocacy

Tunisie : La Journée noire du netTunisiaWatch

404 NOT FOUND ! Envoyez-vos photos pour protester

Liste de sites censurés en Tunisie

SAYEB SALAHRejoignez le groupe Facebook de protestation

Manifestation réelle pour une liberté virtuelle Soyez présents

Le non-droit et l’arbitraire

Ammar : Arme de débilisation massive

مجزرة فكرية

Carpe Diem

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.