Décidément les cyberpatriotards ont réussi leur coup sur la blogosphère, on ne parle plus que d’eux. Le cas de mon ami “penser et agir” en particulier est très intéressant. Ce monsieur sait argumenter et dépasse de loin tous ses médiocres collègues mauves qui sévissent sur le réseau. Mais savoir argumenter ne veut pas dire savoir convaincre. Et pour cause, sur son blog, celui-ci nous dévoile au grand jour, sa vision de la démocratie.

Il cite Platon. Philosophe antique qui a certes révolutionné la pensée occidentale, mais qui est connu pour son hostilité envers la démocratie. Ainsi retient-on des articles repris par notre blogueur, que la démocratie conduit a terme à la tyrannie. Ou encore :«l’État idéal de ne saurait être le démocratie qui donnerait le pouvoir au désirs et aux opinions», ce pourquoi, lit-on par la suite que Platon souhaiterait que le pouvoir reste entre les mains d’une aristocratie. Je ne m’aventurerai pas dans une analyse de la société grecque antique et je ne porterai pas de jugement sur un philosophe qui a vécu dans une autre époque et dans un autre contexte. C’est l’extrapolation de notre ami “penser et agir” qui m’intéresse. D’autant plus intéressante que celui-ci nous dévoile par la même, la philosophie officieuse du parti est qui est celle-ci:

-L’horreur des désirs et des opinions de la plèbe, assimilés comme pour Platon aux pulsions animales d’une masse d’incultes.

-La concentration du pouvoir entre les mains d’une “aristocratie”. Si dans le cas de Platon celle-ci devait être composée «des plus sages, des plus savants, des plus raisonnables et des plus désintéressés» dans le cas de notre triste régime, ils sont tout l’inverse (surtout la dernière vertu)

Ce que nous livre notre blogueur mauve sous un emballage philosophique n’est rien d’autre que le complexe de supériorité de cette clique au pouvoir qui a décrété que le peuple était immature et qu’elle se devait de le domestiquer. Je me rappelle avoir eu une discussion avec un RCDiste orthodoxe qui était convaincu que le peuple tunisien est génétiquement incompatible avec la démocratie à cause de ses pulsions et désires irrationnels. (Il n’y a pas que les RCDisites qui pensent ainsi). Bien sûr il n’avait pas oublié de me citer le cas de l’intégrisme algérien qui pour lui illustre parfaitement cet impératif catégorique.

La psychologie nous apprend que tout complexe de supériorité répond à un sentiment d’infériorité et d’une haine de soi. Selon Albert Memmi il s’agit d’un complexe de colonisé qui demeure enfoui dans l’inconscient et qui s’exprimerait par ce genre de discours dénigrant envers “l’arabe” et par extension “le tunisien”. Ainsi donc, l’idéologie mauve dans ses profondeurs, relève plus du type psychologique que de la philosophie grecque.

Démocratie, c’est quoi ce machin ?

Je ne vais pas ici définir ce qu’est la démocratie. Je reste convaincu que ce système de gouvernance est le moins pire et qu’il est applicable à n’importe quelle société indépendamment de son histoire, de sa culture et de sa religion. Bien sûr que chaque pays l’adaptera à ses spécificités d’où l’impossibilité de réduire la démocratie à un modèle unique.

Un rapport établi par la revue The Economist classe les 164 pays que compte la communauté internationale par degré de démocratie. De manière générale on retrouve une corrélation évidente entre démocratie et développement. Notre pays figure dans la dernière catégorie: “régime autoritaire” au 142ème rang. Ce qui lui vaut la minable note de 3/10. Il est intéressant de noter que le seul indicateur qui nous a été le plus favorable est celui de la culture politique (5/10) dû, à mon avis, à l’activisme de certains militants, au dynamisme de notre blogosphère et tout ce que le régime réprime. Les autres indicateurs qui sont du ressort de l’État, (processus électoral, fonctionnement du gouvernement, participation, libertés civiles) sont en dessous de la moyenne. Il ne va sans dire, que le premier responsable du Bug démocratique, c’est d’abord l’État (donc le régime) et les tenants de la théorie de la haine de soi.

Mon analyse est simpliste certes, mais je défie quiconque qui pourrait me montrer en quoi le peuple est responsable de ce blocage tant que l’espace du débat en Tunisie reste confisqué par cette “aristocratie”?

Et pourtant notre président croit en la démocratie!

Si à la limite, notre régime reconnaissant son mépris pour la démocratie, on y gagnerai en transparence et en honnêteté. Et pourtant pour les vœux de la nouvelle année, notre président nous ressort encore sa rengaine «d’aller de l’avant sur la voie de la consolidation du processus démocratique pluraliste». 22 ans qu’il nous tend cette carotte!

Pour revenir à “penser et agir”, je lui signale tout de même qu’il devrait faire plus attention à ce qu’il dit. Par sa prose savante notre ami trahit la ligne du parti qui en apparence prône la démocratie et qui en coulisse crache dessus. “Penser à Agir” est pourtant un mauve orthodoxe qui devrait jouer à ce jeu hypocrite. Mais il est plus sincère et intelligent que ses collègues. Il me rappelle le personnage de Syme dans 1984 de George Orwell. Syme était aussi un membre du parti mais qui s’était fait “vaporiser” parce qu’il voyait trop clairement et parle franchement. Le parti n’aime pas ces individus.

A toi “penser et agir”: garde ton anonymat car un jour l’ironie du sort nous jettera toi et moi dans le même cachot. Moi pour avoir critiqué le parti, et toi pour l’avoir dévoilé…

Sur ce Bonne Année 2010 tant que nous restons libres et en bonne santé!

Débat Tunisie

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.