“Qui n’a rien à cacher n’a rien à craindre” (Adolf Hitler 1936)

Sans aucun doute, tous ceux qui ont lu le livre de George Orwell “1984″ constatent aujourd’hui que la “Tunisie de Ben Ali” marche progressivement vers l’application à la lettre du scenario orwellien !

Et puis qu’est ce qui empêcherait un régime policier qui méprise son peuple comme le régime de Ben Ali d’incarner les actes de l’œuvre d’Orwell si les circonstances mondiales lui sont favorables ? Une question qui pourrait paraître exagérée pour ceux qui ne vivent pas la réalité tunisienne, mais elle est hélas une question d’actualité pour les tunisiens libres !

Commençons par présenter le livre (loin du débat académique sur l’inspiration soviétique ou hitlérienne d’Orwell) “1984″ est une oeuvre de fiction-politique de George Orwell ( son vrai nom étant Eric Blair) écrite en 1948 et publiée en 1949 et à travers laquelle Orwell prédit l’avenir du monde qui sera gouverné par trois super-puissances : Oceania ( ou se déroulent les actes de l’oeuvre, sa capitale est londre), Eurasia et Estasia !

Des super-puissances qui se sont déclarées mutuellement la guerre et qui entretiennent l’atmosphére de conflit en permanence et en profitent pour imposer une domination totale sur leurs sociétés !

Ces trois super-puissances se partagent le monde et ses habitants en les transformant en de futiles numéros dans les républiques du “Big Brother” qui contrôle tout et sait tout et qui compte les moindres faits et gestes du peuple !

Au début, Orwell voulait publier le livre sous le titre : “Le dernier homme en Europe” pour indiquer que les régimes totalitaires ont tendance par nature à éliminer les valeurs humaines les plus fondamentales… mais suite a l’opposition de la maison d’édition il a changé le titre en “1984″…

Le livre a été un grand succès et les lecteurs ont admiré la vision futuriste d’Orwell…

En 2005, le magazine Time a classé le livre “1984″ comme l’une des meilleures 100 œuvres littéraires en langue anglaise écrites depuis 1932 …

”1984″ a été traduit en plus de 62 langues !

Dans son oeuvre Orwell décrit minutieusement l’impact dévastateur des partis politiques totalitaires qui monopolisent le pouvoir sur les gens et les peuples en les homologuant et en les privant des sentiments et des sensations humaines les plus essentielles …

Privés de leurs volontés, sans rêves ni ambitions, ils travaillent a la chaîne comme des robots, craignant le Big Brother et implorant sa satisfaction parcequ’il les contrôle en permanence !

La liberté d’expression n’existe plus…

Pire encore, le Big Brother va au-delà de la liquidation de la liberté d’expression jusqu’à abolir la liberté de penser, à travers un programme compliqué pour effacer et reconstituer les personnalités et les pensées et effectuer un lavage de cerveau collectif de tout le peuple en utilisant les moyens de propagande politique et les différentes techniques de torture organisée via une méthodologie scientifique soigneusement établie !

Toutes les pensées sont contrôlées…

Penser en dehors des cadres établis par le Big Brother est une hérésie!…

Le psycho-crime, le fait de penser librement, est le péché suprême !

Partout il y’a des pancartes avec écrit dessus :”Big Brother is Watching you” !

Les scènes du livres se déroulent ( dans le futur) à Londres en “1984″ où Winston Smith âgé de 39 ans travaille comme fonctionnaire au “ministère de la vérité”.

La psycho-police ( la police politique du Big Brother) le contrôle et l’espionne continuellement malgré qu’il ne soit pas un criminel ou même pas persécuté , mais la violation de la vie privée des gens est devenue un acte si banal et involontaire que même les voisins de Smith l’espionnent !

Au “ministère de la vérité”, des cadres spécialisés retouchent en permanence les données et les informations documentées pour qu’elles coïncident avec les stratégies et les objectifs du parti et du gouvernement du “Big Brother”…

Les fonctionnaires éliminent toutes les informations embarrassantes des archives et les substituent avec des nouvelles d’incroyables exploits, ensuite ils brulent les documents originaux et les remplacent par ceux falsifiés…

En plus de ca, “le ministère de la vérité” à pour fonction de concevoir une nouvelle langue “la neo-langue”, qui consiste en une réduction progressive de la langue connue, et en une élimination croissante du vocabulaire pour une constitution toujours plus élémentaire de la phraséologie…

Plus les phrases sont élémentaires plus le contrôle des communications sera efficace et simple… Et le Big brother à établit l’objectif à atteindre :

En “1984″, la majorité du peuple sont une masse informe et dépersonnalisée …sans aucun intérêt politique, ils travaillent comme des esclaves puis ils plongent dans les divertissements les plus décadents à travers la pornographie que le régime du Big Brother leur fournit, et ils se soûlent à la “gin victoria”, une sorte d’alcool de basse qualité que leur fournit aussi le régime!

Dans ces conditions, jamais le peuple n’aurait pu se révolter contre le Big Brother, puisqu’en tombant dans le gouffre de la décadence et en éclipsant sa conscience pendant tant de temps, il a dépassé le point de retour et il a perdu son humanité !

Smith est le seul dans son pays qui a une mémoire historique et la soif de vérité….

Le sentiment de solitude le fait souffrir d’une manière tragique…Le dernier homme qui a un reste de conscience et qui veut le garder…

Il s’interroge au plus profond de lui même :…en Smith nait ainsi un intense sentiment de responsabilité !

Smih se demande même si l’état de guerre continu déclaré par le Big Brother n’était qu’une ruse pour focaliser et diriger la haine des gens vers un ennemi fictif !

Entre temps Smith est attiré par sa collègue au travail Julia, ils partagent le sentiment de haine envers le parti qui leur interdit de se rencontrer ou de se marier, mais ils se rencontrent en secret et décident d’aider la résistance contre le Big Brother dirigée par un certain mystérieux Emanuel Goldenstein, malheureusement ils sont démasqués et ils sont incarcérés au “ministère de l’amour” pour être rééduqués…

Smith est séparé de sa bien-aimée Julia et il est soumis a une forme atroce de torture psychologique …

Il réalise qu’il est le dernier homme dans la république du Big Brother, puis sous la pression il dénigre ses sentiment et crie en demandant que Julia soit punie !

Smith perd ainsi les derniers restes de son humanité et se résigne au lavage de cerveau qui lui a été infligé, mais avant de s’effondrer il dit a son bourreau:

Je ne sais pas comment…et peu importe…mais vous n’atteindrez pas votre objectif…quelque-chose vous vaincra…la vie vous vaincra…
Je suis sur que vous serez vaincus…il y’a quelque-chose dans l’univers que vous n’arriverez pas a dominer…l’âme humaine

C’est étonnant a quel point aujourd’hui la Tunisie de ben ali incarne progressivement les scènes de “1984″, dans le silence international le plus total… un silence complice… et avec l’aide d’une hibérnation prolongée de la société civile en Tunisie !

Le pouvoir Tunisien a été pionnier dans l’invention de techniques atroces et terribles de tortures physiques et psychiques…

Des techniques que les dictatures les plus sadiques de l’histoire humaine n’ont pas osées infliger à leurs peuples…

Le Big Brother tunisien à utilisé aussi le terrorisme d’Etat dans toute sa “splendeur”.

Puis il à effectué une réduction du concept de “pays” et d’”Etat” dans l’entité de son parti politique…

Ainsi ceux qui critiques le parti politique du pouvoir (par exemple pour la corruption au sein de ces dirigeants) sont étiquetés comme ennemis du pays et de l’Etat!

Les agressions contre les activistes politiques et les journalistes sont en une croissance continue : la tentative d’assassinat de l’avocat maitre Abdel Raouf Ayadi et l’incarcération du militant pour les droits de l’homme Zouhaier Makhlouf dernièrement ne sont que le sommet de l’iceberg !

Les médias publics qui sont financés par l’argent du contribuable Tunisien sont une propriété privée du Big Brother !

Tout l’argent public est un bien privé du Big Brother !

Le pouvoir essaye aussi d’abolir les libertés personnelles les plus fondamentales en imposant un stéréotype officiel :

La femme ne doit pas être voilée… l’homme ne doit pas être barbu… on doit aimer le foot sinon on est pas net !…

Parler de politique en groupe est un crime impardonnable !

Sur internet : Youtube est censuré….Aljazeera.net est censuré…Facebook est en sursis… Le piratage des sites libres est une monnaie courante ! Espionner les communications des gens via téléphone ou internet est devenue une chose banale… sans autorisation judiciaire et sans contrôle !

Et pas la moindre possibilité de débattre de ça avec le régime… Bien sur, puisque le Big Brother connait ce qu’est meilleur pour les gens plus qu’eux mêmes et “Qui n’a rien à cacher n’a rien à craindre”

Voilà c’est ca la vérité crue et sans retouches cosmétiques de pacotille… loin du décor ridicule des élections falsifiées d’avance !

Quelle est donc la solution ?

En deux mots la solution est la résistance civile dans toutes ses formes pacifiques … avant qu’il ne soit trop tard et avant qu’on atteigne le point de non retour !

Winston Smith

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.