Caricature de Z. Source : Le Blog de Z


Pour les défenseurs d’Israël, les Droits de l’Homme est un concept relatif

Israël chouchou de l’occident et poste avancé de la “civilisation”, se permet au nom de la protection des biens matériels de ses colons de Sderot, de pilonner Gaza, une des zones les plus peuplées au km² au monde. Sans nier que les tirs des roquettes du Hamas ont bien tué une dizaine d’hommes en dix ans, il n’en demeure pas moins que tuer 100 hommes par jour reste une réponse scandaleusement disproportionnée n’en déplaise à Glucksmann qui ose justifier cette disproportion (Article “Gaza, une riposte excessive ?“, publié le 06 Janvier 2009 sur LE MONDE.FR ). Celui-ci conclut cyniquement “Au Proche-Orient, on ne se bat pas seulement pour faire respecter une règle du jeu, mais pour l’établir“. Cette règle du jeu, cela va de soi, ne pouvant être fixée que par Israël. Dans la tête de ce monsieur il semble évident que depuis 1948 les habitants d’origine sont inaptes à participer à l’établissement d’une quelconque règle, barbares comme ils sont.

Cet espèce de Mouldi Mbarek à la sauce sioniste, n’est pas le seul à user d’acrobaties rhétoriques pour nous faire avaler des couleuvres. De manière générale et depuis le début de l’offensive contre des civils de Gaza, ils sont nombreux à se creuser les méninges pour nous expliquer que ce qui vaut pour Israël ne vaut pas pour les autres. Alexandre Adler piégé par Tarik Ramadan concèdera qu’en effet, les Droits de l’Homme “sont à géométrie variable” ( “Ce soir ou jamais” France 3 le 08 Janvier 2009 ).

Du côté de nos Glucksmann tunisiens

Dans cette triste histoire, nos Mouldi Mbarek et compagnie savourent leur victoire. En effet, face au silence des médias occidentaux et des timides protestations des défenseurs des Droits de l’Homme, nos laudateurs du mauve ne ratent pas cette occasion en or pour dénoncer ceux-là même qui montrent du doigt le régime tunisien. Noureddine Hlaou frère jumeau de Mouldi Mbarek nous pond de sa plume cet article revanchard où il s’insurge carrément contre “une poignée de «pseudo-défenseurs» des droits de l’Homme recrutés au sein de certains milieux gauchisants qui n’ont donc plus aucun crédit.” milieux qu’il ne se gêne pas de citer :” Qu’il s’agisse des syndicats SUD et FSU, du Parti communiste français, du Parti français des verts, de la Ligue française des droits de l’Homme, du CedetiM ou encore du Remdh (soi-disant Regroupement euroméditerranéen des droits de l’Homme)“. Pour lui il s’agit rien de plus que de comploteurs dont l’ “objectif essentiel étant d’essayer vainement de dénigrer et de faire du mal“. Ce journaliste nous révèle un scoop: les défenseurs des droits de l’Homme sont une incarnation du diable. Vous admettrez que devant la médiocrité affligeante du style, comparer nos propagandistes de la Presse à BHL, Glucksmann & co, c’est déjà trop les honorer.

Conclusion

L’actualité donne de l’eau au moulin de nos comiques. Ces marionnettes de la Presse qui n’ont soufflé mots des évènements du bassin minier tunisien se trouvent réconfortés depuis que la “communauté internationale” toute entière s’est jointe à leur hypocrisie. En laissant Israël “fixer les règles du jeu”, cette communauté autoproclamée, relativise l’idée des Droits de l’Homme et donne, de fait, raison à ceux qui y voient un concept à “géométrie variable” ou un prétexte pour “faire du mal”. A chaque bombe on ratisse un bout de l’Universel au profit de vils intérêts communautaristes, politiques ou idéologiques. Une danse macabre autour des gravas des Droits de l’Homme, unit en ce moment les protagonistes des régimes autoritaires et les extrémistes de tout bord. Tous ensembles se réjouissent de la chute de ce qui menace leurs dogmes.

Encore une fois, on nous dira aussi que la démocratie est à géométrie variable ou pire encore, la démocratie est un complot de l’occident dominateur qui cherche à nous “faire du mal”!

Source : Le Blog de Z

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.