Mr Borhan Bsayess a vraiment éccellé dans sa défense intelligente du pouvoir en épousant un discours compréhensif et calme voulant se montrer logique et neutre. c’est un discours convaincant à l’entendre suivant une lecture de premier degré qui ferme les yeux sur l’historique de la chose à savoire la bataille des sièges du PDP dans les régions.

Dieu seul sait combien de fois ce parti a loué un local à JENDOUBA, à GABES.

à KAIROUAN,à Medenine…. et après 24 heures de la signature du contrat, le pauvre propriétaire malchanceux revenait sur son engagement en pleurant et en suppliant les responsables régionaux du parti d’annuler ce maudit contrat de location, parce-qu’il avait subit maintes pressions et menaces susceptibles de rendre sa vie personnelle et familiale infernale et insupportable.

De ce point de vue ce qu’ont fait Mme Jribi et Mr Chebbi n’est pas du cinéma ou du théâtre mais une lecture approfodie et éveillée de l’intention du pouvoir de couper la route devant ce parti politique qui a commencé à dépasser le seuil du travail politique permis, et qui n’est autre qu’embellire la vitrine démocratique du pays devant le monde exterieur.

Que le PDP soit la voix de ceux qui n’ont pas le droit à la parole et à la citoyenneté, qu’il commence à mobiliser des gens et surtout des jeunes dans presque toutes les regions du pays, qu’il entreprennne de bonnes relations avec les forces serieuses et sincères de l’opposition démocratiques y compris les islamistes.., cela représente aux yeux du pouvoir un véritable défi arrogant et impoli qui ne doit jamais être toléré.

Cela-dit, la réponse du PDP n’a pas été de baisser la garde et de s’incliner devant la tempête mais de militer courageusement et pacifiquement avec tous les hommes libres de ce pays pour combattre cette injustice et arracher son droit au travail ploitique légal et indépendant même au prix de sacrifier la vie de se leaders historiques et politiques. C’est une grande leçon de générosité et de dévouement complètement étrangère et incompréhensible dans les partis de marcantilisme politique et de l’opposition du décor.

Pour ce qui concerne l’invitation à l’ingérence des pays étrangers dans les affaires internes du pays et par conséquent l’accusation du parti de dépendance aux forces exterieures impérialistes et ennemies du pays…, c’est une accusation qui fait rire au point de vomir quand elle vient de la part d’une instance qui se déclare ouvertement amie fidéle des Etats Unis et des pays démocratiques de l’occident et qui n’a pas froid aux yeux d’entreprendre des relations diplomatiques secrètes avec l’ennemi véritable de la nation à savoire l’Etat d’Israèl sans mettre au courant son peuple de cette décision grave et inattendue.
En outre, l’Etat tunisien nous a accoutumé de ne pas répondre aux demandes légales et justes de l’oppositin patriotique et de se soumettre aux recommandations et pression des pays étrangers comme c’était le cas dans l’affaire Ben Brick, Ben Sedrine, Marzouki, Abbou et bien d’autres…

En plus l’action politique est de nature pragmatique et souple. On ne peut pas être catégorique et extrémiste au sens de tout prendre ou tout laisser. Certes les Etats Unis est un pays impérialiste qui a des intentions néocolonialistes et qui soutient aveuglement les intérêts sionostes de l’Etat d’Israel, mais cela n’empêche pas que tout le monde entretienne des relations diplomatiques avec cette force internationale. celà dit, tous ceux qui établissent des accords bilatéraux avec les Etats Unis ne sont pas automatiquement des pions ou des mercenaires. C’est un discours extrimiste et obscurentiste à travers lequel Mr Bsayes marque un changement de camp de 180 degrès, et par conséquent ne trouvant aucun mal à admettre une logique integriste qui exclut l’autre et le ridiculise en mettant en question son degrès de patriotisme et d’appartenance à ce pays, tout à fait comme le font certains salafistes qui accusent leurs ennemis de manque de foie et de religiosité.

Finalement je tiens à rappeler Mr Bsayes, qui est sociologue de formation, des ABC de la sociologie et des sciences humaines, qu’en matière des relations et des intérêts humains il n’y a pas d’automatisme et de déterminisme. Un mouvemnt social fonctionne en terme de croisement objectif d’intérêts et de stratégies conscientes des acteurs sociaux.

Jaber Gafsi

Sociologue

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.