L’agriculture en Tunisie, un secteur en perdition.

De querelles intestines en querelles économiques et sociales, le monde agricole se meurt en silence. Pire encore, l’autocensure pratiquée dans ce microcosme est omniprésente. Les mêmes réflexes pré-révolutionnaires n’ont pas disparus. Les agriculteurs ont peur de s’exprimer par peur des représailles.