Cours de religion en prison : Le ministère des Affaires religieuses et Adel Almi en concurrence

Depuis quelques mois dans certaines prisons tunisiennes des cours de religion et d’apprentissage du Coran sont dispensés dans le cadre du programme de réhabilitation des prisons, sous la supervision du ministère des Affaires religieuses. Problème : en plus du programme du Ministère des Affaires religieuses, l’association Al-Wassatia Li-Tawia Wal-Islah, de Adel Almi, officie également.