Botzaris, vérité et justice

Par Ouahrani Rahim – Suite à des déclarations faites ces derniers temps par certains individus sur des sites tunisiens, l’association « Botzaris, vérité et justice » a décidé de sortir de son mutisme volontaire. Nous jugeons la situation à l’approche des élections du 23 octobre délicate et nous considérons que les enjeux qui en découleront seront primordiaux pour enfin avoir une démocratie dans la Tunisie de demain.

Qu’attendre pour un Observatoire socioculturel tunisien à Paris?

Il est des images qui sont bien plus expressives que les plus éloquents des discours, concentrant en un raccourci saisissant une vérité ignorée ou tue. S’agissant de la Tunisie, de la réalité actuelle qui s’y déploie comme dans un théâtre d’ombres chinoises, ce sont deux images symboliques de l’état d’esprit des dirigeants et de leurs amis politiques, d’une part et du peuple, d’autre part et qui sont à des années-lumière l’un de l’autre : le Village du jasmin sur l’esplanade de l’Hôtel de Ville de Paris et, tout récemment, la place dédiée au symbole de la révolution