Cinéma: « Streams » de Mehdi Hmili, côté face côté pire

En cinéaste de la fracture, Mehdi Hmili met en scène dans « Streams » la trajectoire d’une mère aux abois à la recherche de son fils en chute libre. S’il fait un pas en avant par rapport à « Thala mon amour » (2016), il bute en revanche sur les graisses d’un naturalisme qui ramène sa peinture sociale à un cadre plus ou moins rond. Actuellement en salles.

Cinéma : «Noura rêve» de Hind Boujemaa, consensuel malgré tout

En dépit de la justesse de sa mise en scène, qui fait de lui un des films les plus incarnés de la décennie, « Noura rêve » de Hind Boujemaa évite difficilement l’écueil d’une lucidité contrefaite qui se paie le luxe d’un énième tour de piste féministe à rebours, voulant se refaire une santé sans oser aller au bout de sa quête d’émancipation. Sacré Tanit d’Or des JCC 2019, ce film est actuellement au cinéma.