Pandémies virales : R⁵CD¹ et Salaphylis, les liaisons dangereuses !

Vous vous rappelez de ce fameux virus de la grippe aviaire, dit H5N1 ? Le monde a dépensé des milliards de dollars pour s’en protéger craignant sa mutation, le rendant particulièrement dangereux pour l’homme. Personnellement, le virus H5N1 est actuellement le dernier de mes soucis. Par contre, il y a un autre virus qui me préoccupe bien plus : il s’agit du R⁵CD¹!

La révolution des fourchettes : an 2 …

Heureusement, parmi ce qui nous caractérise comme tunisiens est un certain sens de l’humour … très tunisien. Nos blagues sont souvent un indicateur de l’humeur collective et une traduction de notre état d’esprit. Avant la chute de Ben Ali, la créativité humoristique en Tunisie était à son comble.

Une chicha, une glace et 10 questions aux 100 partis … pour éviter une addition salée !

Chers 100 partis, vous êtes nombreux, vos noms sonnent comme des slogans. Comme Tunisien, je ne sais pas réellement ce que vous valez, ni ce que vous allez apporter à notre chère Tunisie. Certains d’entre vous étaient déjà là sous Ben-Ali, avec plus ou moins de connivence avec son régime. D’autres germaient à l’étranger avec je ne sais quelles fréquentations et influences.

Assez كفاية

Personnellement, j’étais pour le report des élections pour une seule et simple raison : ramener la sérénité aux Tunisiens après les traumatismes et tensions des derniers mois, pour entamer la suite dans une atmosphère moins électrique. Les semaines écoulées démontrent qu’il n’en est rien. La Tunisie et les Tunisiens sont au bord de l’implosion. Qu’en est-il exactement et pourquoi la situation s’assombrit-elle autant ?

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org