La composition du gouvernement Hichem Mechichi a fait l’objet de spéculations diverses et variées durant les semaines écoulées. Plusieurs listes sur la composition dudit gouvernement ont circulé dans les médias et sur les réseaux sociaux. La liste publiée le 20 août par Borhen Bsaies, chroniqueur à Attessia Tv, ancien responsable de Nida Tounes et ex-propagandiste de Ben Ali a particulièrement circulé. Elle a été relayée par plusieurs médias.

Le site Business News est allé jusqu’à se référer à des « sources concordantes » pour appuyer la probabilité de certaines révélations de la liste de Bsaies. Le même site avait publié, le 6 août, les noms de Taoufik Jebali à la tête du ministère des Affaires culturelles et Mustapha Kamel Nabli comme ministre de l’Economie ou comme conseiller auprès du chef du gouvernement chargé de l’économie. Une information relayée par Essada.

Un article du site Al Joraa News a présenté des noms de personnalités comme pressentis dans le prochain gouvernement. Parmi ces noms, Mohamed Salah Ben Aissa à la tête du ministère de la Justice, Nissaf Ben Alaya comme ministre de la Santé, Nizar Yaich au ministère des Finances et Imed Hazgui à la tête du ministère de la Défense. Des supposées fuites relayant le nom de Selma Elloumi comme ministre de l’Economie et le retour de René Trablesi à la tête du ministère du Tourisme et de l’Artisanat ont été publiées également par le site El Hassade.

Se référant à des « sources » anonymes, le site « Attounisia » a avancé les noms du gouverneur de la Banque Centrale, Marouen Abassi, de Radhia Jerbi, président de l’UNFT, comme faisant partie de la prochaine composition gouvernementale avec le maintien au sein de l’équipe gouvernementale de Mohamed Abbou, Ghazi Chaouachi et Mohamed Msilini.

Pour sa part, l’animateur, Samir El Wafi, a publié à son tour, le 22 août, sur son compte Facebook, une liste de noms présentée comme « confirmée et certaine » à la tête de certains ministères. On y trouve les noms de Nabiha Felfoul au ministère de la Santé ou encore Youssef Ben Ibrahim au ministère des Affaires culturelles. El Wafi assure que ces noms « ont été retenus officiellement » et d’ajouter que sa source est « sûre ».

Face à la floraison des listes de compositions gouvernementale, le bureau d’information de Hichem Mechichi a publié, le 20 août, un communiqué rejetant toutes ces supposées fuites. « Le chef du gouvernement n’a émis aucune liste sur la composition du nouveau gouvernement », a souligné le bureau d’information. Seule caractéristique du futur gouvernement avancé par Mechichi : il sera composé de compétences nationales indépendantes. Aucun de ces sites ne s’est excusé auprès de ses lecteurs après l’annonce officielle de la composition du gouvernement Mechichi.

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.