La HAICA et l’Hypocrisie avec un grand “H” de Issam Chebbi.

Ainsi selon M. Chebbi sur cet extrait en date du 28 septembre 2014, ce n’est pas Nessma qui se rebelle contre la loi et contre une institution constitutionnelle ; ce n’est pas Nessma qui refuse même de déposer son dossier auprès de la HAICA en bonne et due forme ; ce n’est pas Nessma qui ne veut faire qu’à sa guise.

Non, du tout !

C’est la HAICA qui n’a pas été magnanime ; c’est la HAICA qui ne cesse pas de patienter depuis des mois ; c’est la HAICA qui n’a pas repoussé les délais jusqu’à la fin du mois de septembre (délais prévus normalement pour le mois de mai).

Bref, Issam Chabbi inverse, sans pudeur, les rôles et finit par nous dire que c’est la HAICA qui s’attaque, rien que ça, à la liberté d’expression !

Il suffit ainsi de menacer via le mot “chômage” ou l'”atteinte au pluralisme des médias” pour que tout devienne permis dans ce pays !

Et c’est avec une telle approche des institutions et de la loi que Issam Chebbi est candidat pour gouverner la Tunisie !

Nous sommes bel et bien en plein scénario d’une HAICA entre ces deux rangées de canons redoutables… Hélas !

 

Media

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.