Mohamed Abbou, le ministre de la réforme administrative.

Lors d’une émission radio “Café Noir” sur RTCI, le ministre de la réforme administrative Mohamed Abbou a répondu aux questions de Nadia Haddaoui Makhbout, ainsi que celles de deux membres du groupe OpenGovTN. (Welid Neffati et moi-même qui étions présents au Studio 1, et des questions postés sur Facebook OpenGovTN)

Voici les promesses de M. Abbou concernant l’application de l’OpenGov en Tunisie:

1- Nous allons appliquer la loi41-2011 relative au droit d’accès à l’information.
2- Nous allons publier la liste des services administratives, les noms des responsables et leurs fonction, ainsi que les noms des responsables de l’information dans chaque administration.
3- Nous allons bientôt lancer un portail “OpenData” qui contiendra toutes les données publiques.
4- Plateforme sur le suivi des marchés publics, financé par la Corée du Sud, sera mis en ligne dans quelques mois.
5- Une circulaire sera diffusée pour faciliter l’application de la loi 41 -2011 pour l’accès à l’information.
6- Lorsqu’un document contient des paragraphes qui doivent être secret par la loi, le reste du document, qui est considéré comme public, sera publié.
7- Je propose aux citoyens qui le désirent de participer à une commission d’évaluation de l’ATI.
8- Nous allons publier les budgets détaillés de tous les organismes publics.
9- Nous allons publier les déclarations de patrimoine des ministres et hauts fonctionnaires.
10- Nous ouvrons les portes du ministère de la réforme administrative à tous les citoyens.

Autres promesses relatives à la réforme administrative en général:

– Nous allons organiser les prochaines élections pour Mars 2013.
– Nous allons éloigner les gens qui sont notoirement connus pour leur corruption ainsi que ceux dont les preuves de corruption existent.
– Une liste est en train d’être constituée. Des mesures disciplinaires seront utilisées.
– Conférence de Presse pour annoncer la semaine prochaine (Première semaine d’Avril 2012) le nombre de corrompus (sans citer les noms).
– Nous allons passer un projet de loi pour que les organes de contrôle de chaque ministère soient rattachés à un contrôleur central au premier ministère.
– Nous allons passer une loi pour introduire des souplesses horaires dans l’administration.

Quelques chiffres:

Il y’a 580000 fonctionnaires qui travaillent dans l’administration publique, soit environ 6% de la population.
Un taux d’absentéisme moyen de l’ordre de 30% dans l’administration avec des cas de plus de 60%
Les revenus des biens confisqués de la famille Ben Ali sont estimés à 1200 millions de dinars

via GoingNext.com

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.