Les médecins qui ont assurés leur devoir les jours des incidents sont des héros dont Dr Ben Mansour. Malgré l’absence totale de sécurité, ils ont bravés le danger et on assuré leur devoir de médecins. Malgré l’inadaptation de l’équipement et l’absence de formation pour les situations de crise, les médecins des hôpitaux ont sauvé des vies. Les blocs de chirurgie n’ont pas arrêté de travailler. Tous les assistants, résidents et internes ont été mobilisés pendant ces jours de terreur. Les responsables de ces tueries circulent toujours en liberté, alors que l’un de ces médecins Dr Ben Mansour passera 6 mois en prison, paiera 1500 dinars d’amende et verra des années de dur labeur partir en fumée.

Le 14 janvier 2011 Dr Ben Mansour Mourad était de garde aux urgences de l hôpital regional de Kheireddine, il reçoit un dépôt de cadavre tué par balles amené par sa famille celle-ci exige un certificat médical du médecin de garde qui la lui délivre mais il marque dans le certificat mort par arrêt cardiaque (pour pouvoir livrer immédiatement le corps à la famille sans passer par l’autopsie vu qu’il était menacé) car l’autopsie n’était pas possible a l’hôpital Charles Nicole car aucune ambulance ne peut sortir pour ce motif, le pays était en pleine révolution! la famille oblige le médecin à lui livrer le cadavre, après un certain temps cette famille porte plainte contre le médecin car il n’a pas marqué tué par balle, aujourd’hui le médecin est condamné à 6 mois de prison ferme, radiation du tableau de l’ordre des médecins à vie et amende de 1500Dinars pour chacun des héritiers du défunt! le médecin est amené immédiatement du tribunal vers la prison ce jour 16 novembre 2011. Ceux qui ont tué se baladent et les médecins qui ont souffert le martyre et pris tous les risques pour que les hôpitaux ne ferment pas sont jetés en prison. Tous les médecins de Kheireddine sont en colère, demain une AG est prévue. A diffuser par tous les médecins . (Information rapportée par la page du syndicat régional des médecins de la santé publique)

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.