A tous et à toutes, levons nous pour nous souhaiter un bon ramadan
Quoi de plus beau qu’un ramadan sans le joug de la repression
c’est magique
c’est fabuleux
c’est unique
c’est senteurs libres comme dans les contes de mille et une nuit!
Croyants et nos croyants
Pratiquants et non pratiquants
Tous unis autour d’une même coupe pour une première fois sans précèdent celle de la libération
Juste libérés du régime du führer, certains esprits machiavéliques ont enfourché le crime pour abattre la révolution la faire avorter et la tuer en couche.
Frêle instable immodérée magique alléchante envoûtante euphorique trompeuse désenchantée ailée excitante aux goûts tantôt amer tantôt aux confins du sucré de sit-in en sit-in d’une kasbah à une autre de désillusion en une autre de rêve avorté d’avorton de liberté de moignon de paix de semblant de calme de représailles et du son des matraques sur des blessures non encore cicatrisées d’info en surenchère d’intox de femmes violées au coin de rue de femmes voilées en surnombre de mouvement de masse d’identification surexagérée d’idées délirantes de faux témoignages qui emboîtent le pas à la torture et la répression des cauchemars et des veillées mortuaires pour des jeunes sacrifiés à la pelle sans grande gêne ni culpabilité des justiciers en panne de justice une justice en panne de justicier à vous de choisir et de filmer !
Bon gré malgré la révolution est là encore captive de nos assentiments de nos doutes de nos appréhensions de nos compromis de nos complots de nos rejetons et de leurs revendications de nos aînés et de leur débilité de nos manques et de nos acquis de nos démarches et de nos
conspirations des partis opportunistes qui s’imposent en sauteurs d’occasion et des partis parasites des ripoux des vendus et des RCD corrompus pire encore est cette masse sans verve ni vergogne assoiffée de tranquillité de calme de platitude et de fatuité où l’égo est seul maître et où la traitrise est la seule foi pire encore est cette majorité silencieuse qui devient bizarrement bruyante pour troquer son aphonie contre une diarrhée logorrhéique sans queue ni tête juste défendant l’avidité féroce des grands limogeant la révolution populaire par une contre-révolution fanatique myope et absurde qui se veut stérile diabilsante et diabolisée qui se veut censure oppression et damnation.

Il existe dans la vie des instants de grâce, sachons les trouver ramassons les appuyons nous dessus coltinons nous faisons en sorte qu’ils durent pour que nos yeux ne s’embuent plus de tricheries de mesquineries d’injustice et de criminalité mais de volupté d’amour et de construction pour que le désenchantement se lève à jamais et que nous ayons enfin le droit au rire et au bonheur d’être libres !
Faisons de ce ramadan une première et non un épouvantail que les contre-révolutionnaires veulent affranchir par tous les moyens comme ils le font si vilement avec toutes ces disjonctions politiques ces démesures sociales cette passivité totale cette permissivité d’abus ce blackout sur l’impunité et l’injustice.
Faisons de ce mois un mois de fête,celle que nous aurions du avoir le jour de la chute de zaba et que des mains contre-révolutionnaires anti-liberté nous ont à chaque occasion ravie pour mieux nous scalper !

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.