Sami Silli est la centième personne censurée sur le facebook tunisien.100 personnes sont 404 bachsiées, 100 personnes qu’on a voulu déconnecter des autres facebookers tunisiens.

Voici la liste des 100 maghdhoub alayhim : https://www.facebook.com/note.php?note_id=128623903838357

Certains ont eu le compte débloqué en ayant changé leur nom d’utilisateur (astuce qui permet de rendre le profil de nouveau accessible) d’autres sont encore censurés jusqu’à aujourd’hui.

Tant que l’Agence tunisienne d’internet (l’ATI) et ses commanditaires nous dicteront ce qu’on doit ou ce qu’on ne doit pas voir ou lire, on ne peut dire qu’on est de libres citoyens majeurs et vaccinés. On peut induire donc un fait: On est encore considéré comme des mineurs (kassrin ) par celui qui maintient cette censure.

Le 404 sert un but bien précis: priver le citoyen de sa liberté de s’informer. Malheureusement, j’entends encore des gens dire que les Tunisiens sont immatures et qu’ils leur faut le 404. Ceux-là ne se rendent pas compte que le 404 est un outil de ‘DEBILISATION MASSIVE’.

Priver un humain de l’information est égal au fait de le priver d’oxygène. Avec le temps, la conséquence systématique en est le COMA.

Comme le disait Alfred Sauvy : “Bien informés, les hommes sont des citoyens ; mal informés ils deviennent des sujets.»

Li Liopatra

Ps: D’autres militent aussi contre ammar mais insultent ceux qui s’opposent à eux. Il est important de clarifier que la liberté d’expression exige avant tout le Respect.

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.