Durant les quelques jours de vacances dans ma Sebkha estivale, je n’ai pas eu accès à internet et je crois avoir raté pas mal de “mauvièvreries”. Mais s’il y en a bien une que je ne laisserai pas filer, même si elle commence à périmer, c’est bien cette liste des 65 personnalités tunisiennes qui ont envoyé début août une jolie carte postale à notre gentil président pour l’exhorter de se porter candidat en 2014 (voir ici). Peu importe que cet appel soit une incitation à transgresser la loi (en 2014 Ben Ali aura dépassé l’âge légal), nos 65 signataires jurent que la Tunisie a encore besoin de Ben Ali, de ses visions perspicaces pour gérer les affaires du pays et veiller sur son avenir.

J’aimerai sincèrement croire que ces personnes eussent été manipulées, voire forcées à signer cette ignoble missive, mais mon petit doigt me dit (excusez la petitesse de ma source) que cette “élite” qui a toujours brillé par son silence durant 22 ans de dictature, a simplement confondu son besoin à ELLE de Ben Ali avec celui de l’ensemble de la Tunisie, car la prétendue excellence du président et ses soit-disant visions perspicaces ont d’abord servi les petits privilèges de cette minorité et au diable l’intérêt général. Comme si cela ne suffisait pas, le 19 Août, 1000 autres personnalités ont rajouté leurs signatures à ce chef-d’œuvre de flagornerie pour encore supplier Ben Ali de se représenter une sixième fois aux présidentielles (voir leur liste)

Cette liste de “collabos” n’a nullement scandalisé l’opinion qui semble plus préoccupée par les feuilletons ramadanesques ou le sort réservé au chanteur tunisien Mohsen Cherfi qui lors d’un mariage en Israël avait scandé “vive Bibi Netenyahou !”. La vidéo qui montrait cette scène a fait le tour du facebook tunisien et l’on lisait des commentaires haineux contre ce collabo de la cause sioniste. Ce qui était amusant, c’est que la même vidéo montrait le chanteur scandant aussi “Vive Ben Ali!”. Il devait certainement être le 66ième signataire de la liste Ben Ali 2014 avant que la vidéo ne vienne salir son image et déteindre sur l’image des 65 autres non moins collabos.

Conclusion

Entre d’un côté une élite complaisante et cupide, et de l’autre une opinion complètement à côté de la plaque, les mauves ont toute latitude pour sortir leur typex et gribouiller ce qu’ils voudront dans la Constitution pour que Ben Ali se présente en 2014 et que le mauve reste et demeure notre seule et unique destin…

Blog Débat Tunisie

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.