Depuis plusieurs années , des émanations malodorantes d’égouts viennent déranger mon odorat chaque fois ou je m ‘approche de la mer d ‘Ezzahra ou de n ‘importe quelle mer de la banlieue sud tunisienne . Quoique présentes tout au long de l ‘année , ces odeurs nauséabondes s’intensifient pendant la saison estivale . Par ailleurs, je pense que je en réussirai jamais à décrire la couleur de la mer de cette région . Une couleur variante selon les jours aussi ; parfois c ‘est couleur pipi , parfois c ‘est couleur caca et de temps en temps c ‘est carrément noir.

Les habitants de la banlieue sud ont déserté leur mer depuis des années MAIS des gens venus d ‘autres endroits et villes s’y baignent au risque de leur santé . La mer de la banlieue sud agonise depuis une décennie sous l ‘effet de la pollution. Une pollution principalement causée par les eaux usées domestiques déversées dans la mer .

Quoique toute la région souffre de cette pollution , je dirais de cette catastrophe naturelle , cet été la mer de Hammam-lif en est la victime majeure comme le montrent ces photos:

Photos prises ici

Les habitants de Hamma-lif ne sont pas restés les bras croisés . Ils ont exprimé leur dédain et mécontentement d’une manière Et d ‘une autre . Des rumeurs d’une manifestation m ‘ont parvenues . Des sites , des blogs, et des groupes sur Fcaebook ont été crées .

Aujourd’hui on a parlé d’une intervention des autorités . La municipalité a commencé des travaux de nettoyage . Cependant ,la situation est vraiment alarmante et une vraie enquête doit être lancée pour connaitre l ‘origine de cette pollution pour pouvoir y remédier.Comme première mesure la zone doit être strictement interdite à la baignade et à la pêche.

Le journal le temps a parlé du démarrage d ‘un collège scientifique se penchant sur l ‘affaire et plus spécifiquement celle de la puanteur et a également parlé de certains constats . La puanteur est le résultat de l ‘accumulation d’une algue, dégageant “classiquement cette odeur nauséabonde”, entre les digues et le littoral .

Certes ceci est un bon début , mais l ‘affaire est plus grave que le dégagement d’une puanteur .Le dilemme est celui d ‘une mer agonisante depuis une décennie si ce n ‘est pas plus . Les scientifiques doivent se pencher sur cette pollution qui a envahit nos plages et nous a privé de la belle nature de la région , pis , les autorités doivent trouver les bonne solutions , les solutions durables et efficaces et non pas tenir une algue pour accusée .

Pour suivre l’évolution de la situation vous pouvez consulter :

Il faut sauver la plage de Hammam-lif.
Tous unis pour combattre la pollution de la mer de la banlieue sud.

Lina Ben Mhenni
A Tunisian Girl

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.