TAIEB SMATI
PARTI DES TRAVAILLEURS TUNISIENS
JE BANNIS LA VIOLENCE
LE 25 OCTOBRE 2004

Au cas où le 24 octobre 2004 le régime politique dictateur revient à la charge , je me verrais dans l’obligation, le lendemain même de m’auto proclamer moi TAIEB SMATI PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE TUNISIENNE, je formerai le jour même mon gouvernement de « front national » dans le seul but de changer dans le calme et la non violence le régime dictateur en place. Mon gouvernement de front national se composera de toutes les formations politiques sans distinction ainsi que des organisations professionnelles (UTICA,UGTT,UNFT…)

Je demanderai à être reconnu moi-même et mon gouvernement par les partis politiques de l’opposition, les organisations et les institutions nationales, les gouvernements étrangers etc…

Le lendemain 26 octobre, je demanderai la passation du pouvoir exécutif des mains de l’ancien président et son gouvernement à moi personnellement et à mon gouvernement. Cette passation s’effectuera le même jour mardi 26 octobre à 11 onze du matin au palais de la république à carthage.

Voici le trajet que je suivrai pour me rendre au palais de Carthage :

Je sors de chez moi à 8 heures du matin pour prendre le train de l’arrêt de boukornine à 8 heures 12 mn, et arrivé à la gare centrale place Barcelone à 8 heures 42 mn, je prends le premier metro à destination de la gare du TGM et de là je prends le second métro direction Carthage, là je continuerai à pied et j’entrerai par « la grande porte » du palais de la république.

Tout opposant politique digne de ce nom demeurant entre bizerte et ben guerdenne, souhaitant réellement changer le régime politique dictateur est prié de m’accompagner ce 26 octobre 2004 sur mon trajet vers des lendemains meilleurs pour la mère patrie, vers une réelle démocratie pour le peuple bien aimé.

Tout opposant politique digne de ce nom demeurant à l’étranger, souhaitant réellement changer le régime politique dictateur est prié d’observer un sit-in devant notre ambassade

Je m’adresse à vous chers frères opposants politiques qui encombrez nos journaux électroniques d’articles exhaustifs, la Tunisie à aussi besoin d’opposants hommes de terrain tel les opposants à hugo chvez et chevernadze

C’EST POUR QUAND NOTRE REVEIL A NOUS MESSIEURS SVP ?

Je prêterai serment de fidélité à la république et au peuple tunisien le 27 octobre 2004 devant les membres de mon nouveau gouvernement dont le siége sera fixé ultérieurement.

TAIEB SMATI
SECRETAIRET GENERAL FONDATEUR
DU PARTI DES RAVAILLEURS tunisiens.
LE 25 OCTOBRE 2004

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.