17 morts et plusieurs disparus dans les intempéries

TUNIS — Dix-sept personnes ont péri et huit autres ont été blessées dans la région de Gafsa (sud-ouest tunisien), à la suite des pluies torrentielles qui se sont abattues mardi et mercredi sur la région, selon un bilan officiel établi à la mi-journée.

L’agence de presse TAP fait en outre état de disparus, dont le nombre n’est pas précisé, ainsi que d’importants dégâts matériels.

C’est la localité de Redeyef, située dans un creux d’une zone montagneuse, qui a été la plus touchée. Les précipitations, qui ont dépassé les 150mm (litres au mètre carré) “en un temps record“, ont causé la crue de l’oued Om Larayès.

Le président tunisien Zine El Abidine Ben Ali qui suit avec “une grande préoccupation” l’évolution de la situation, a donné des instructions pour “une intervention urgente” en vue d’y remédier.

Il a recommandé de “mobiliser tous les moyens disponibles pour réduire l’ampleur des dégâts” et fournir les premières aides aux sinistrés.

Plusieurs ministres, dont ceux des affaires sociales et de la solidarité, de la santé publique et de l’équipement et de l’habitat ont été dépêchés sur les lieux pour superviser les opérations de secours auxquelles participent des unités de l’armée, de la protection civile et de la garde nationale, ainsi que des équipes médicales.

Les perturbations ont affecté plusieurs autres régions de la Tunisie, notamment dans le nord, le centre et le sud du pays, où les pluies abondantes étaient accompagnées de vents dépassant les 100 km/h.

De nombreuses routes ont été coupées en raison des crues des oueds notamment dans les régions de Sidi Bouzid, Mahdia (centre) et de Sfax (sud) où les services météorologiques ont enregistré mercredi des chutes de pluies de plus 100mm en l’espace d’une heure.

The Canadian Press.

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.