Faute de pouvoir endiguer la vague des switchers vers Mac avec un système d’exploitation à la hauteur d’OS X, Microsoft se rabat sur des pubs ayant pour argument le prix des machines. Avec la dernière, il rajoute une couche tout aussi niaise et grimaçante. Balmer conseille d’investir dans une machine la moins chère possible, en négligeant le choix d’un système d’exploitation aussi productif et robuste que OSX.

Pour les hardgamers, il n’y a aucun doute, le PC est plus utile qu’un Mac. Et pour cause, la majorité des possesseurs de Mac que je connaisse ont des PC qui servent de console de jeu.

Au moment ou toute la communication d’Apple est axée sur ce qu’ils font de mieux, en l’occurrence la stabilité de leur OS et leurs logiciels IPhoto, Imovie, Final Cut Pro, Keynotes, Pages, Logic Pro, Garage Band, Itunes, etc., Microsoft joue les suiveurs en focalisant sur les prix et non sur ce qu’il offre de mieux pour les tâches de tous les jours. C’est à croire qu’ils n’ont plus grand-chose qui exécute de telles tâches aussi bien que la concurrence. Bon d’accord, IE est une catastrophe, Vista terriblement lent et encore instable, la suite Office demeure fragile aux scripts malsains, mais il reste le fait que le PC demeure la meilleure console du marché. Sans ironie, n’est-il pas plus efficace de communiquer sur ce que l’on peut faire sur un PC et que l’on ne peut pas faire sur un Mac ? Le temps presse, car même sur le terrain des logiciels ludiques, avec le cheval de Troie que fut l’iPhone au sein de la communauté des développeurs Windows, le marché des jeux ne semble pas en mesure de rester encore longtemps le bastion de Microsoft. Pris en tenaille par les logiciels libres d’un côtés et OSX de l’autre, et faute d’innovations, Windows a pas mal de soucis à se faire dans les années à venir. Et la grimace de la dame devant les machines d’Apple au sein de la dernière pub semble, en effet, de circonstance.

 

Apple Microsoft marketing mediocre


 

Astrubal, le 10 avril 2009
http://astrubal.nawaat.org
www.nawaat.org

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.