Source : http://gazatoday.blogspot.com…Gaza.

S’abattre sur un petit lopin de terre comme un ouragan et niquer les infrastructures sans aucune résistance sérieuse s’appelle UNE GUERRE.

1 400 000 personnes dans 360 km². Après les tracts jetés des avions israéliens ce matin, on a du mal à voir comment on leur demande de sortir de leurs maisons… POUR ALLER OU ???

A l’intérieur, s’il y a encore des maisons, elles n’ont plus de fenêtres. Et si elles ont encore des fenêtres, leurs habitants essaient de trouver du pain. D’ailleurs, il fait très froid en ce moment dans la région et l’électricité ne vient que 4 heures sur 24. Et une femme de Sderot ose faire un discours à l’ONU pour dire qu’elle s’inquiète pour son enfant.

Quel scandale! des 450 morts, plus de 100 sont des enfants. Le sentiment maternel ne lui a donc rien appris? Aucun sens de compassion? La haine naît à partir de la haine. Et la haine tue la modération.

C’est avec cette logique que j’ai honte de dire qu’un jour j’avais cru à la paix avec cet Etat. J’ai honte d’avoir pu imaginer que le sang pouvait être lavé de ses mains pour pouvoir vivre en coexistence. Si l’État d’Israël croyait qu’il pouvait compter sur des voix libres, libérales et pacifiques dans le monde arabe, je lui dis de se mettre le doigt dans l’œil.

Moi, jeune libanaise de 23 ans, ne comprendra jamais cette disproportionnalité, et ne sera jamais modérée quand la discussion se tournera sur le conflit israélo-arabe. Je pourrais mourir aujourd’hui si j’était palestinienne à Gaza… “A 23-year-old girl killed in Israeli bombings in Juhr El dik town mid of Gaza. Five injured.” . Est-ce qu’une israélienne a envie de penser à ça? Ou la seule imagination qu’elle peut faire c’est d’être sa grand-mère en Allemagne en 1939?

Le pire, est que dans ce monde orwellien, on oublie qui a commencé. Malgré mon principe qu’on s’en fout de qui à commencer avant qui, et que l’important est l’état des choses où nous sommes arrivés, il faut bien se rappeler ce fait: Le 4 novembre dernier, 6 membres du Hamas ont été tués par un raid israélien à Gaza. Une opération terrestre qui a officiellement cassé la trêve. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est The Guardian.

J’écris, pour l’histoire. Je ne suis pas quelqu’un d’important et je n’écris pas toujours super bien mais je veux que mes pensées soient protégées quelque part.

Comment faire sinon, lorsqu’on voit cette injustice, cette épuration ethnique, ce grand camp de concentration qu’est Gaza et qu’on tue sa population chaque 2-3 ans pour empêcher une trop grande croissance.

Où sont les leçons d’humanité? L’holocauste n’aura-t-il servi qu’à créer l’Etat d’Israël?? Aucune leçon de droits de l’homme??? Je comparerais avec les camps de concentration parce que les résultats sont encore plus graves. Au vu et au su de tous, il se passe des crimes contre l’humanité. Les images nous arrivent chaque seconde avec les nouvelles technologies. Et pourtant, rien n’est fait. Le silence de la communauté internationale jette un froid dans le dos. Qui a cru dans le droit international public? Qui a cru au devoir d’assistance internationale?

Ya 3alam, plus Israël va poursuivre ce genre d’action, et plus les arabes vont la détester!! Et plus les fous de l’autre côté de la frontière vont croire que les libanais sont tous des monstres hideux!

Et moi je suis un monstre arabe qui va venir manger les petits israéliens!!!

En attendant d’être tuée dans un bombardement lâche venu de plusieurs dizaines de km mais on s’en fout parce que je ne suis pas israélienne, je vous conseille de voir la vidéo sur cette page.

Blog La Pétillante

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.