Lire aussi concernant le prisonnier Hamadi Ben Abdelmalek : Non à L’indifférence, pour M.Hamadi Ben Abdelmalek.

une grève qui vient de s’achever l’autre la suit de très près.
elle trace ses pas et se déclenche d’aussitôt : mon père est entré en grève de la faim hier matin ; Il a refusé le couffin, remis les médicaments et refusé le parloir.

les causes ? des promesses faites mais pas respectées.

des promesses faites pas par n’importe qui, par le directeur de la prison civile de messadine en personne M. Boukadida.
Car à son bon vouloir ce dernier peut interdire comme il peut autoriser selon “el awémer éjjeya mil fouq” pour reprendre les paroles des agents de la prison.

Depuis sa dernière grève 2 la faim rompue suite à son transfert à l’hopital de sousse et l’agravation de son état de santé, l’autorité pénitentiaire a tenu sa parole : transfert de cellule, médicaments administrés quotidiennement mais toujours pas de suivi médical. Jusqu’à dernièrement où une liste longue d’interdits est venu tâcher le tableau.

Miel : interdit
huile d’olive : interdit
légumes : interdits
petits pois : interdits
bsissa : interdite
..
..
..
bonnet : interdit

Pourquoi ?

C’est la LOI et il faut la respecter.

Certes on s’en tient à ce que cette nouvelle LOI dispose.

solution il faut acheter à l’intérieur de la prison !!! Y a pas de soucis.

mais pour cela il faut qu’il dispose d’argent, non ?

OUI !! normalement c’est ce qui se fait !!

Mais en même temps on lui interdit son mandat !!! l’administration pénitentiaire ne lui donne pas son argent.

C’est peut être aussi la LOI.
cette même LOI qui l’empêche de correspondre avec sa famille, la même aussi qui le prive de serrer son petit fils entre les bras (malgré que les autres prisonniers ont le droit à une visite “spéciale” sans grillage, sans gardien”S”), c cette même LOI qui fait qu’on lui promet un jour et interdit l’autre…sa belle fille qu’on a autorisé à lui rendre visite une fois sur trois (tout dépend de l’humeur)…

Pourquoi ?
je ne vois pas d’autres issus :

-  pour lui rendre la vie plus dure et moins supportable (comme si ça ne leur suffisait pas ce qu’il endurait)

-  pour lui rappeler à leur façon qu’il est bel et bien dans la prison et non dans “un hôtel” comme nous l’a rappelé un assistant du directeur.

-  pour lui rappeler que c’est la LOI du plus fort qui marche

Merci M. le directeur vous nous éclairez la vue et nous ramenez à la réalité.

Merci Monsieur vous remplissez vos responsabilités comme il le faut. Vous veillez au bien être de vos détenus. Vous êtes le seul maître à bord je l’avoue. Vous êtes au courrant de tout et pourtant vous ne faites rien.

pourquoi ? je ne sais plus quoi dire

Nous craignons le pire cette fois ci car selon les dires de papa “je sortirai cette fois ci je sortirai ça c’est sûr : Mort” il semble determiné.

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.