Oh, Sommités comptables des malheurs de l’humanité

Sauriez-vous me dire quelle est la plus illustre des atrocités ?

-  Ce sont les noirs par l’esclavagisme liquidés

-  Ce sont les peaux rouges par les blancs exterminés

-  Ce sont les Arméniens par les Turcs massacrés

-  Ce sont les juifs par les Nazis décimés

-  Ce sont les Palestiniens par les sionistes persécutés

-  Ce sont les Kurdes par Saddam gazés

-  ..

Mais, Messieurs les apôtres de la conformité

Je pense que dans vos comptes vous vous trompez

Loin de moi est l’idée de minimiser la réalité

Toutes ces atrocités sont autant à condamner

Cependant, sans vouloir entre elles les hiérarchiser

Moi, je vous parle des plus grands incriminés

Qu’a connus l’histoire de l’humanité !

Ceux-là auxquels vous n’avez même pas encore pensé

Je vous parle des mots et des écrits crucifiés

Par victimes et bourreaux interposés

Ce sont les journaux intimes par des pères déchirés

Ce sont les propos par des tribuns confisqués

Ce sont les livres par le feu des bûchers brûlés

Ce sont les ouvrages par des magistrats censurés

Ce sont les œuvres inédites par des érudits rayées

Ce sont les dires autocensurés

Ce génocide ne connaît ni saison ni comté

Il frappe l’essence du mot et sa destinée

Parce que le mot est porteur de valeurs colorées

De significations pouvant être tempérées !

Voir même révélées ou divinisées

Mais surtout insoumises et révoltées

Effrayant princes, barbares ou clergés

Qu’ils s’estiment être par la parole diffamés !

Pour qu’ils se reconvertissent en censeurs accrédités !

Ecrouant et massacrant les écrits libérés

Les auteurs de ces mots sont souvent pourchassés

Excommuniés, incarcérés ou liquidés

Leur seul crime est une opinion sincère et déliée

Oui le génocide des mots est le plus grand crime contre l’humanité

La sentence des mots ma fille est l’ennemie de la liberté

C’est pour ces raisons là, Nour bien aimée

Que ton papa Mohammed Abbou est incarcéré !

Et que tonton Zouhaïr Yahyaoui est, six pieds sous terres, enterré

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.