Les multiples appels hypocrites à la solidarité, à la tolérance et à l’indulgence engagés avec insistance présumée dans le cadre des discours officiels de tribunes par les dirigeants Arabes en synchronie avec les échos des instructions de demandes de reformes hésitantes des Maîtres du Monde, cachent des intensions malsaines suspectes mettant en jeu la crédibilité et la validité des Normes et des Principes de Fond de la Religion Musulmane.

Les multiples appels hypocrites à la solidarité, à la tolérance et à l’indulgence engagés avec insistance présumée dans le cadre des discours officiels de tribunes par les dirigeants Arabes en synchronie avec les échos des instructions de demandes de reformes hésitantes des Maîtres du Monde, cachent des intensions malsaines suspectes mettant en jeu la crédibilité et la validité des Normes et des Principes de Fond de la Religion Musulmane.
Ce type de discours met à découvert et traduit une Incompétence des Dirigeants Arabes à gérer des crises politico-économiques locales dont ils sont les seuls responsables à l’égard de leurs peuples par leur séquestration chronique du pouvoir suprême dans un contexte de dérives financières et de criminalités politiques impunies qui préservent leur tranquillité aux trônes avec une complicité extérieure.

De ce fait, profitant de l’ignorance manifeste de l’Islam et de la culture Arabo-Musulmane profonde par l’Occident, ils n’ont cessé de propager des Stupidités Paranoïaques mettant en cause l’incompatibilité de l’Islam avec l’Instauration de la Démocratie et du Respect des Droits de l’Homme dans leurs pays.

Ils ont, certes, bâti des mosquées contrôlées par des polices et des milices.
Ils ont aussi instauré stérilement des instituts d’initiations des sciences Musulmanes avec un parasitisme idéologique Francophone mettant à l’écart l’osmose de l’ensemble des cultures universelles.
Mais ils n’ont pu montrer l’exemple dans leur sérieux de conduite et fermeté de pratiques la préservation des notions fondamentales de la personnalité du Musulman afin de marginaliser avec toute préméditation l’humiliation et le mépris réservés à leurs populations. Ils se sont intéressés à la cosmétique de leurs régimes répressifs aux dépens de leurs obligations à l’égard de la dignité de leurs citoyens.
Ils n’ont cessé de combattre les instructions et les directives du Coran ainsi que la véritable éducation Musulmane dans leur pays sous les slogans du Modernisme et du Progrès en faisant croire que l’Islam a été toujours un obstacle pour l’évolution des peuples Arabo-Musulmans.
Cette fausse conception de la religion Musulmane divine a ouvert la voie des malversations officielles Occidentales pour la fragmentation de l’indivisible qui a fait surgir des fausses tendances d’Islam Moderne, d’Islam Européen, d’Islam Politique, d’Islam Culturel …. Et pourquoi pas d’Islam Sportif pour déraciner cette religion de ses origines et ses objectifs divins.
Cette situation a traîné les incompréhensions des intervenants officiels vers la consolidation de l’Hostilité Occidentale à l’égard du Monde Arabo-Musulman pour transformer un duel d’intérêts suprêmes personnels en duel de civilisations sous un discours de sourds entre l’osmose de la spécificité des cultures universelles humaines et les exigences politiques contemporaines.

Au niveau de ce schéma de toile d’araignée reposent les origines du terrorisme international que les multiples conférences, congrès et réunions de décideurs du monde prétendent se montrer incapables de l’identifier afin d’établir un diagnostic de l’origine du mal.

La thérapeutique symptomatique musclée a prouvé son incapacité à surmonter les divergences de propos entretenus pour la lutte anti-Terrorisme puis qu’elle ne s’est pas intéressée à l’étiologie de l’affection sociopolitique.
Les rapports secrets des services d’espionnage et de renseignements généraux internationaux sont les véritables témoins de l’ampleur des dérives des Dirigeants Arabes qui stimulent la procréation de ce terrorisme international qui tourne dans un cercle vicieux en l’absence de démocratie et des libertés au niveau des régimes Arabes.
Mais la combinaison des intérêts stratégiques et personnels internationaux avec les Dictateurs Arabes entrave la véritable indépendance et l’autodétermination des démunis de leurs libertés et de démocratie dans leurs pays.

Ce parallélisme de privatisation d’intérêts d’états et de ceux des dirigeants politiques des deux rives a marginalisé l’équation de l’intérêt suprême de l’état et le respect de la dignité des peuples Arabo-Musulmans.

Il a, cependant, créé un scalpe assez hémorragique où baigne la dépression de masses à travers le monde.
Dans une atmosphère internationale de déséquilibre des rapports de forces militaro-politiques et économiques, la soumission des Dictatures Arabes a toujours préservé les intérêts de l’Occident aux dépens des pratiques usuelles des violations des droits humanitaires à l’égard de leurs populations.

Les Maîtres du monde ont, en conséquent, fait preuve de contribuer indirectement à amplifier les immenses sentiments de haine, de rancune et de vengeance vis-à-vis des Responsables Occidentaux de l’humiliation des masses en faveur du maintien de ces Régimes Arabes Dictatoriaux et de l’exploitation forcée des richesses humaines et naturelles du Monde Arabo-Musulman.

L’expression de ces tensions a toujours été traduite par des dépressions militaro-policières qui n’arrivent intentionnellement à instaurer la paix, la stabilité et la sécurité dans le monde malgré les pancartes présumées de démocratie et de respect des droits de l’homme engagées dans les conquêtes des libertés des peuples Arabes.

Dans ce cadre de maintien de crise politique et économique internationale vers la chronicité, des vies humaines partent en fumée pour que les pays Occidentaux préservent les intérêts de leurs nations par le feu sur les sols des pays Arabes afin d’assurer la protection de leurs Dictateurs-Gardiens-Traitres de la cause Nationale Arabo-Musulmane.

De ce fait, les Dictateurs Arabes ont bien trouvé l’occasion pour bien saisir le couteau dans la plaie et catalyser les conflits Irakien et Palestinien vers un cadre qui préserve leur maintien chronique aux trônes.

Le Respect de la Spécificité des Entités Humaines Arabes et de leur Souveraineté Territoriale avec une Décompression des Régimes Dictatoriaux Internes, est un des Paramètres Fondamentaux dans la Lutte focalisée Contre la Prolifération du Terrorisme International.

Le recours aux Bras de Fer et à la Castration des Principes Fondamentaux Divins de l’Islam par l’infestation microbio-idéologique Occidentale dans la propagation de théories stériles touchant les Approches Spirituelles et Humanitaires de l’Islam, ne fait créer que des Antidotes Fanatiques Criminels non maîtrisables.

La comédie des congrès, des conférences et des réunions de haut niveau et des réceptions de très bas niveau organisées entre le Maghreb et le Moyen-Orient ne peuvent traiter le noyau du sujet qui menace la paix et la stabilité mondiale en l’absence d’une réelle volonté politique internationale à modérer les normes des relations mondiales où la considération des composantes des peuples Arabo-Musulmans ne devrait être à la fois qu’un moyen et une finalité de coopération internationale équitable.

Mais tant que les divergences des propos politiques officiels, entretenus sur le plan international, gravitent hypocritement entre les croyances religieuses et les convictions politiques autour du noyau conflictuel sans oser l’affranchir pour détecter ses véritables revendications, la problématique demeure entreprendre les intérêts mafieux des intervenants des composantes intégristes des rives Occidentales et Orientales mettant ainsi la vie des innocents en péril.
Le Défi des Obstacles des Régimes Dictatoriaux Arabes est entre les mains des Maîtres du monde qui se bloquent devant l’engrenage des intérêts personnels mutuels des dirigeants Arabes confondus avec ceux des états Arabes.

Ce phénomène est, cependant, entretenu par l’oscillation des dérives financières qui absorbent la sueur de l’exploitation des richesses humaines et naturelles des peuples Arabes qui demeurent pauvres, démunis et analphabètes dans des pays Arabes à capacités économiques considérables avec des dettes extérieures plus considérables.

L’exigence des populations s’est révélée supérieure à la sous-estimation de la programmation et de la planification des dirigeants Arabes dépourvus de toute légalité et de toute légitimité de représentativité populaire électorale dans leurs pays.
La magistrature suprême y est transformée en une propriété privée et un héritage familial pour la descendance et les collatéraux des dirigeants Arabes avec la Complicité des Maîtres du Monde qui en tirent profit.

Le retour à la raison ferait tomber des têtes de décideurs Arabes qui tirent à leur tour des profits immenses de pouvoir et d’argent dans la prolongation du paradoxe conflictuel entre les exigences populaires et l’évolution du monde.
Les réformes politiques prétendues profondes dans le Monde Arabes ne peuvent être entreprises sans directives et agendas Occidentales précises.

Elles devraient en conséquent prendre en considération qu’on ne peut bâtir pour demain avec les démolisseurs d’hier.
En outre, mieux vaudrait infiltrer et sevrer les postes de décisions, dans les pays Arabes, avec des Islamistes modérés que de subir à l’échelle internationale les impulsions douloureuses des Salafistes et leurs dérivations dont l’expression de leur crise d’hystérie revient assez coûteuse en vies humaines innocentes et en infrastructures.

Les Détours Officiels Occidentaux prétextant la légitimité de la situation actuelle de pression des peuples Arabes sous l’étau de l’approbation des pratiques des Dictateurs Arabes, contribuent à la croissance des ripostes populaires inopinées en dehors des frontières des crises.

Le Christianisme, le Judaïsme, le Bouddhisme et l’Islam n’ont jamais été des religions de références, de repères et de lexiques incitateurs aux meurtres et à l’abîme.
Les prétextes des études stratégiques internationales de théoriciens, politiciens et idéologues manquent de réalisme, de maturité et d’approches rationnelles pour la préservation de l’intégrité de la vie humaines dans toutes ses composantes.
Le sentiment évolutif croissant d’injustice de masses a créé des réactions de frustrations fanatiques dont les origines remontent à des déceptions historiques multiples.

L’appui politico-financier de l’Occident porté aux Dictatures Arabes en matières de répression systémique n’est que le prodrome ayant contribué à gérer à distance le terrorisme international par l’absentéisme des populations Arabes.
Cette faille stratégique n’a pu être diagnostiquée par les Maîtres du Monde que lorsqu’ils ont fait le constat des dégâts à leurs portes et sur leurs terrains.

Mais la perte de la raison du policier du monde n’a fait que créer d’autres foyers de tensions dans le monde au lieu de saisir l’occasion pour établir un bilan de conduite ayant abouti au désastre du 11 Septembre 2001.

Les dizaines de milliers d’âmes innocentes qui se sont envolées sous les bombes et les artilleries ne peuvent justifier une facture d’attitude adéquate pour le rétablissement de l’ordre mondial sans engagement de reformes profondes de fond dans les relations internationales.

Mais en dehors de l’étendue de pouvoir des Maîtres du Monde, les gémissements des souffrances des victimes de la répression des régimes autoritaire des criminels meneurs de jeu dans les pays Arabes, ne peuvent parvenir aux tympans de leurs Complices Occidentaux.

Cette surdité Occidentale préméditée à la revendication de la coexistence pacifique, sous le toit du respect réciproque que procure les Constitutions aux différents intervenants sur la scène sociopolitique internationale, nécessiterait des efforts de maturité et de civisme dont la raison devrait toujours avoir raison.

Pour ce fait, il faudrait engager sur le plan mondial des campagnes d’initiation de cultures de haute moralité et de savoir-faire pour les dirigeants Arabes.

L’odeur de la moisissure et de la fermentation de leurs fesses aux trônes nécessiterait une cure de désintoxication et d’assainissement des lieux afin de préserver le charme et le prestige de la magistrature suprême dans les pays Arabes.
Le réveil des consciences populaires Arabes à la revendication des droits fondamentaux menace la stabilité des régimes Arabes soutenus en place par la complicité Occidentale qui n’est pas à l’abri des étincelles par son comportement partial.
La force militaro-policière et la fraude électorale associée à des réformes constitutionnelles qui maintiennent la pourriture aux sommets des états Arabes ne sont que des remèdes transitoires de cours termes qui augmentent la note des préjudices encourus par les victimes des dictatures arabes et leurs Complices Occidentaux.

Cette situation est devenue non seulement reprochable aux gouvernants Arabes mais surtout intolérable vis-à-vis des Maîtres du Monde qui excluent le droit des peuples Arabes de leurs agendas de coopération, d’aides et de soutien.
Le racisme Occidental a atteint son apogée à l’égard du citoyen Arabe par des législations qui le mettent toujours au banc des accusés avec des formulations judiciaires et policières synthétiques qui compromettent la transparence, la légalité, la loyauté et la justice. Le citoyen Arabes devrait toujours prouver son innocence tout en n’étant accusé de rien.

La spéculation des visas d’entrée à des différents pays du monde témoigne d’une ségrégation raciste qui se voile sous les rideaux de la prudence et de la prévention policière excessives contre les actes terroristes. Mais au fond, ce n’est que de l’égoïsme Occidental manifeste.

Les Occidentaux ont toujours participé à gérer les déséquilibres politiques internes des pays Arabes au profit de leurs intérêts pour créer des clans politiques de répulsions internes au niveau de la scène politique mais qui ne peuvent jamais évoluer vers des lobbies d’influences.

Ces Occidentaux hébergent paradoxalement sur leurs sols des opposants politiques Arabes de toutes tendances afin de harceler sinon matraquer leurs anges Gardiens-Dictateurs Arabes selon le marché de l’offre et de la demande politique et économique spéculatives.

Ces Occidentaux n’ont cessé aussi d’extirper de façon égoïste les richesses du monde Arabe en répulsant sur leurs sols le visiteur ou employé citoyen Arabe qui s’est toujours heurté à des obstacles de ségrégation raciste dès qu’il envisage changer d’air et de milieu.

A ce sujet, faudrait-il établir un bilan de statistiques objectives pour voir l’impact des visas sur la cadence des attentats terroristes et leur ampleur sur le sol Occidental ? ? ?
Pourtant, les pays Arabes ont été toujours ouverts, bien accueillant et hospitaliers à l’égard des occidentaux. La réciproque n’a jamais été vraie ou à des exceptions relationnelles.

Les dérives politico-criminelles et financières des Dictateurs Arabes ont toujours bénéficié d’un œil borgne et l’autre œil aveugle des maîtres du monde où l’assourdissement de l’information entrave la violation des obstacles synthétiques de leurs frontières.

Assainir l’atmosphère politique internationale pour l’instauration d’un véritable environnement de Démocratie et de Respect des Droits de l’Homme loin de la charité des droits fondamentaux dans les pays Arabes n’est que le seul chemin de remède à vivre en paix sereine dans un monde plein de vivacité, d’amour et d’enthousiasme.

L’humiliation, le mépris, la marginalisation, l’exclusion et la compression des droits fondamentaux n’engendrent que l’explosion dont les hautes technologies de destruction humaine ne peuvent ni maîtriser ni contrôler.
Pour ce fait, un ensemble de processus francs et de manœuvres courageuses internationales faciliteraient l’éclosion d’un nouvel état d’esprit de coexistence, de collaboration et d’efforts de coopération mutuels pour la prospérité d’autrui.

Il devrait être aussitôt instauré en paralysant les tentations nocives des obstacles et prétextes nuisibles des collés aux postes de décisions dans le monde Arabe qui bloquent ce décollage civilisationnel.

La vie est belle.
Profitons-en.
Nul n’est éternel


Dr.SAHBI AMRI
Médecin Privé de sa médecine.
Tel.00.216.98.22.27.51

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.