Art et Violence. Où commence l’un, où finit l’autre… et vice-versa

L’on ne compte plus le nombre d’attaques contre les artistes, leur créations, leurs paroles, leurs opinons, leurs libertés d’expression. Plusieurs fois, ils ont fait et été l’objet d’agressions physiques, verbales, écrites. Devenus ennemis incommensurables des salafistes, qui les violentent et les menacent de mort, approuvés directement ou indirectement par les islamistes d’une part, du système judicaire et des policiers d’autre part

عصمت بن موسى : “لم أتهكم على الرسول ”

اثر تهكمات العديد من المتشددين ضد الفنان عصمت بن موسى، قررنا عدم إظهار هذا الفيديو كي لا تتناقل صفحات الفايسبوك صوره طلباً لقتله. ولكن و بعد سماع الحكومة التي لم تدافع القط على الفنانين اتصلنا بعصمت وقال لنا أن حملة شنت ضده ووجب توضيح الأمر إذ أن لوحته هي نقد للسلفين ولا علاقة لها بالمقدسات أو بالرسول.

Le ministère de la culture a acheté 4 tableaux du Palais Abdellia

Mise à jour : On a contacté l’un des artistes dont l’oeuvre a été choisie par la commission du ministère de la culture et il nous a informé que son oeuvre a été retenue mais qu’aucun papier n’a été signé avec l’institution concernée. M.Mehdi Mabrouk n’a pas encore donné son accord à la commission pour l’achat des oeuvres

Des salafistes détruisent des œuvres artistiques au Palais Abdellia

Vers 23h les salafistes sont revenus au Palais Abdellia. Ils ont crié des slogans contre les artistes en les traitant de mécréants … Entre minuit et minuit et demi ils ont été dispersés par la police qui surveillait les lieux. Mais vers 1 heure du matin ils ont pu finalement s’infiltrer au palais, ils ont tagué les murs et à l’intérieur ils ont lacéré une dizaine d’ouvres