La Polit-Revue : Violence pandémique et police immuable

Les congrès se suivent et se ressemblent à Tunis. Aligner chaises et VIP à la tribune du Palais des congrès ou encore à l’UTICA suffit-il à régler les grands débats de société ? Quand bien même elles promettent des comités de suivi, ces réunions pleines de bonnes volontés commencent à lasser.

La Polit-Revue : Et si la contre-révolution passait par la justice ?

S’il est un secteur des moins glorieux de l’ère post révolution, c’est bien celui de la justice. Voilà deux ans que la justice tunisienne de la transition démocratique fait du sur place : qu’elle soit civile ou militaire, chaque fois qu’elle fut testée sur le volet des libertés individuelles et collectives, elle a montré un visage figé, archaïque, en totale inadéquation avec le souffle libertaire inhérent à l’esprit de la révolution.