Tunisia’s Health Workers Overloaded by Covid-19

As the number of Tunisians infected with Covid-19 continues to climb, hospital facilities are on the frontlines without the means they need to handle the situation. According to the National Medical Council (CNOM), three physicians have died, ten have been hospitalized and hundreds of medical and paramedical personnel have been infected with the virus. How are medical and paramedical professionals handling the situation?

Covid-19 en Tunisie: La détresse du personnel médical

Le nombre de Tunisiens contaminés par le Covid-19 ne cesse de grimper. Les établissements hospitaliers sont en première ligne, sans disposer de moyens suffisants pour y faire face. Selon le CNOM, trois médecins sont décédés, dix sont hospitalisés et des centaines de membres du personnel médical et paramédical ont été contaminés. Comment le personnel médical et paramédical gère-t-il la situation ?

Le dossier de Nawaat : les 15(?) bébés, les infections nosocomiales, les erreurs médicales et la sécurité des patients.

Non seulement la tragédie des 15(?) bébés de la Rabta était prévisible, mais de nombreux intervenants dans le champ de la santé publique tiraient la sonnette d’alarme depuis quelque temps déjà, notamment en ce qui concerne les infections nosocomiales. Mais le laisser-aller ne faisait que s’aggraver. Et lorsque le drame nosocomial survient, il en devient un révélateur médiatiquement spectaculaire des défaillances accumulées. L’électrochoc induit, relayé par les médias, a installé la panique parmi ceux qui, à défaut de réformer, ne s’occupaient plus que de l’intendance du laisser-aller. La panique du gouvernement Chahed, aggravée par un contexte préélectoral, fut éminemment perceptible au travers d’une gestion de la crise calamiteuse.