Espace public & pensée : comment s’affranchir de la légitimité religieuse ?

Il s’agit ici de traiter de la relation entre espace public et religion à partir du problème de la légitimité, c’est-à-dire de la justification de l’espace public entendu en tant qu’espace de publicisation de la pensée, à partir de la religion, dans un contexte arabo-musulman. Et ce, dès le XIXe siècle, c’est-à-dire à partir de la réception de la pensée des lumières et de la modernité occidentales.

L’existentialisme, un cas pratique d’occidentalisme islamique ?

En reprenant succinctement quelques-uns des principes de l’existentialisme de Jean-Paul Sartre, nous pouvons dire qu’ils sont acculturables à notre propre vision islamique du monde. Cet exercice d’occidentalisme islamique, même s’il n’a pas été exhaustif, doit servir au moins à une chose : fixer notre relation à la pensée occidentale, afin de comprendre l’essence même des sociétés qui en ont découlé.

L’occidentalisme islamique, une philosophie de la nuance

La nuance du propos s’avère être ce qui caractérisera les énoncés de l’occidentalisme islamique. Tentant de lier ensemble des idées complexes, puisqu’il est, finalement, une analyse de toute doctrine occidentale par un prisme islamique, l’occidentalisme ne peut faire l’économie de détours explicatifs constants face à chacune des élaborations philosophiques occidentales.