Faut-il poursuivre en justice le quotidien « La Presse de Tunisie » ?

Il est extrêmement dommageable de lire qu’une presse publique fasse l’apologie de la doctrine fasciste. En effet, l’article ci-joint paru aujourd’hui dans le journal #LaPresse, signé par un journaliste inconnu nommé « Chawki Rouissi », appelle à poursuivre en justice des représentants du peuple qui ont fait leur devoir, c’est-à-dire qu’ils ont exprimé leur réserve quant à la loi anti –terroriste comme le leur permet la Constitution et le règlement intérieur de l’Assemblée des Représentants du Peuple.

Dans La Presse de Tunisie, la propagande se lâche !

C’est à donner la nausée ! Depuis que l’état d’alerte a été décrété, une forte poussée propagandiste s’est déclarée dans les médias. Le cas de La Presse est déroutant. Ce journal qui accouchait, un certain 30 janvier 2011, d’un exaltant « mea culpa », cède à nouveau le pas aux inflexions honnies d’un « journalisme mauve » pour lequel patriotisme rime avec unanimisme. Du coup, les discours réactionnaires se lâchent sans honte ni complexe !

Traque à l’argent sale déposé en Suisse

Suite à l’article publié par “La Presse de Tunisie” en page 4 de sa livraison du 13 mars 2011, relatif à “la traque à l’argent sale déposé en Suisse”, j’aimerais formuler ces quelques observations. Tout d’abord, j’aurais souhaité que l’auteur de l’article, Hichem Benzarti, fournisse un minimum de renseignements sur l’A.T.T.F., car mes recherches sur internet sont restées infructueuses… Qui sont les membres de cette association et comment les contacter (nº de téléphone, adresse email…) voilà qui aurait été très utile comme information. Pour revenir à l’article, permettez-moi d’apporter quelques éclaircissements utiles que le journaliste ainsi que le Dr. Sami Remadi semblent ignorer. Du fait d’une confusion qui a fréquemment lieu […]