Le génocide américain et la résistance.

Dans son éditorial du lundi 6 décembre 2004, le quotidien espagnol El Pais sous le titre « Rumsfeld continue à son poste » donne une lecture de grande précision sur les quatre années à venir du mandat de Bush. Il cite en exemple le remaniement ministériel en cours et met en exergue la nomination de M. Alberto Gonzales comme ministre de la justic […].

La bouffonnerie électorale et les racines tyranniques du régime.

Pendant l’été et l’automne de 1987, les points géodésiques du pouvoir mis sur pied par les forces coloniales depuis trois décennies, s’appelaient d’abord Bourguiba et Ben Ammar, puis Sayah, Skhiri, Nouira, Masmoudi, et, sans le moindre douteو beaucoup d’autres noms qui se gardent, comme toujours, dans l’anonymat politique, depuis l’ère de l’empire Ottoman […].

Le « shérif » hors la loi

Le juge d’instruction Baltazar Garzon, célèbre, entre autres, pour avoir lancé un mandat d’arrêt international et puis fait arrêter lors d’un séjour d’agrément à Londres, il y a quelques années, le général Pinochet, l’ex dictateur du Chili, pendant plus d’un an avant que ce dernier n’échappe à la justice grâce à l’intervention de son amie Margaret Thatcher […].

Les Bush, Blair et l’effondrement inéluctable de l’empire.

« Les conventions de Genève de 1949, qui s’appliquent juridiquement à la situation actuelle de l’Irak, “interdisent très clairement la torture et les mauvais traitements”, et prévoient que les prisonniers soient traités “avec humanité”. » « Les conventions de Genève disent très clairement qu’on ne peut pas utiliser la pression physique pou […].

Réflexions sur « Le mal arabe » du docteur Moncef El Marzouki.

Dans son livre « Le mal arabe » le docteur Moncef El Marzouki nous donne sa vision personnelle ou celle de tout son groupe sur la situation critique que traverse la Tunisie et sur les horizons futurs. Sa lecture des réalités que vit la société ne contient pas d’erreur, mais manque d’approfondissement. 1- Les calvaires soufferts par le docteur M […].

A propos de l’extradition de M.Belkhirat.

Les honteuses contradictions de la politique française. Il n’y a pratiquement aucune convention, ni loi, ni raison, ni logique, ni rationalité quelconque pour qu’un gouvernement démocratique, et, raison de plus le bastion de la liberté, de la légalité et de la fraternité, un pays refuge de tous les persécutés dans le monde, en l’occurrence la France, agi […].

L’invasion et la résistance

L’information s’est transformée en publicité et le message politique en propagande. Pour arriver à une telle conversion, il était nécessaire de transformer l’information en désinformation, c’est-à-dire faire de la sorte que la connaissance, la prise de conscience et la transmission de l’évènement réel deviennent pratiquement impossibles avec des données d […].

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org