Tunisie : Faut-il légaliser le parti salafiste ?

Le légaliser, c’est le circonscrire, l’évaluer rationnellement en chiffrant le nombre d’adhérents, lui donner un cadre légal d’expression. Puisque la Liberté d’expression est désormais devenue une valeur sacro-sainte. Jusque là, tout va bien. La troïka aura sans doute un autre visage.

La rhétorique du diable

Pour comprendre ce qu’il se trame, il faut se tenir très proche de ses ennemis…Quel est ce serpent du Moyen-Orient qui siffle sur nos têtes ? Quel est ce nouvel Islam qui tente de s’installer chez nous et qui cherche à détrôner le culte bien tranquille de nos mères et de nos grands-mères ?

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org