Pour vérifier ces publications (voir ici, ici ou ici), Nawaat a contacté Adnane Ben Youssef, le conseiller du chef du gouvernement chargé de la communication et de la mise à niveau des médias publics. La rumeur est « dénuée de fondement », a déclaré le conseiller, précisant que la nouvelle n’a été publiée par « aucune partie officielle relevant du gouvernement ou de l’Etat ». Et de poursuivre : « personne ne sait quand nous lèverons progressivement ou complètement le confinement, ni à quelle date les activités reprendront. Ces questions sont encore à l’étude ».

Le gouvernement étudie des scénarios en vue de lever ou d’alléger le confinement, mais aucune date n’a été pour l’heure fixée, a précisé Ben Youssef. « Une mesure de cette importance doit principalement se baser sur une décision du Conseil scientifique de la santé, qui fournit au gouvernement sa lecture de la situation épidémiologique générale dans le pays,», a-t-il souligné.

Selon Ben Youssef,  si le Conseil scientifique relève dans son rapport des risques d’une explosion du nombre de cas infectés par le virus Corona et la détérioration de la situation épidémiologique, le gouvernement n’allègera pas le confinement. Celui-ci ne sera progressivement levé que si le Conseil admet l’absence de risques pour la santé des citoyens, a indiqué le Conseiller.

A noter que certaines parties, à l’instar de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA), ont appelé à envisager la reprise progressive de certaines  activités, en particulier celles qui emploient une main d’œuvre occasionnelle.

Les autorités tunisiennes ont décrété un couvre-feu nocturne depuis le 19 mars 2020, avant d’annoncer un confinement général le dimanche 22 mars pour une période de deux semaines. Cette période a été prolongée de deux semaines supplémentaires jusqu’au 19 avril courant. La mesure ne concerne pas les secteurs de la santé, de l’énergie, de la vente des denrées alimentaires, de l’eau, des télécommunications, des médias et de certaines activités industrielles vitales, a noté un communiqué du chef du gouvernement diffusé le samedi 21 mars.

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.