lyoum-boutique-mode-tunisie-feat-big

C’est dans une ruelle de la Marsa que « Lyoum », marque de prêt-à-porter tunisienne, a vu le jour il y’a de cela 3 ans.

« Lyoum » est un concept-store qui entend redonner aux créateurs tunisiens leurs places dans le monde du textile. Reportage.

Sofiène Ben Châabane et sa femme Claire ont voulu faire de la marque « Lyoum » un métissage des influences à consonance méditerranéennes, produit exclusivement en Tunisie.

Sofiène travaillait dans la communication à Paris depuis pas mal d’années déjà. Quand la révolution a éclaté, il s’est dit qu’il était temps de rentrer au bercail. L’idée de créer « Lyoum » est venue d’un constat claire : La Tunisie est une terre de textile, mais il existe trop peu de marques tunisiennes de qualité.

Ce qui est surprenant en franchissant les portes des boutiques « Lyoum », c’est la fraicheur qui s’y dégage. Une atmosphère particulière, presque hors du temps. Un décor sobre et coloré, une musique feutrée, un accueil chaleureux qui nous font vite sentir comme si l’on était un peu chez soi.

L’aventure « Lyoum » a commencé par la boutique de la Marsa. Afin de se démarquer de la concurrence, Sofiène et Claire eurent une idée de créer un nouveau concept de boutique : La boutique restaurant.

Entre les rayons, sont disposés des tables pouvant accueillir une quinzaine de couverts. Un petit coin enfants vient égayer ce lieu.

lyoum-boutique-mode-tunisie-3

Mi-boutique mi-restaurant, un espace où on peut découvrir toutes nos collections et nos petits vêtements, autour d’une cuisine fraiche et délicate. Un lieu chaleureux, où se déploient toute l’énergie et la personnalité de LYOUM. Site internet de Lyoum.

L’histoire de « Lyoum » est intimement liée à l’Histoire, l’Histoire avec un grand H, dans laquelle se mêle le parcours personnel de Sofiène :

Juste après la révolution, on s’est dit qu’il y avait une opportunité à saisir, on l’a saisie. On n’a pas fait les démarches pour obtenir l’aide de l’Etat ou une aide quelconque. On avait un petit peu d’argent en réserve, on l’a investit. On aurait perdu trop de temps avec les démarches administratives. Sofiène, cofondateur de « Lyoum ».

Dans son quotidien parisien, et pendant que l’histoire de la révolution s’écrivait en Tunisie, Sofiène ressentit l’appel du devoir, l’appel de sa Tunisie natale afin de lui restituer ce qu’elle lui a donné :

Je ne sais pas pourquoi des initiatives comme celle de « Lyoum » n’ont pas eu lieu. C’est un peu personnel comme réflexion. Le parcours de chacun peut expliquer ce choix. Cela nécessite beaucoup de courage pour le faire, un peu de folie aussi. Dans la démarche d’entrepreneuriat, il faut accepter le risque que cela ne marche pas. On voit des problèmes partout et on finit par oublier les opportunités.

lyoum-boutique-mode-tunisie-2

Si au départ, seule une collection pour enfant était exposée, aujourd’hui « Lyoum » s’est enrichie de collections pour adultes, hommes et femmes, ainsi que d’une collection d’accessoires design.

Au départ, « Lyoum » était une boutique où l’on vendait des vêtements pour les enfants seulement. Puis petit à petit, on a élargi nos collections, mais aussi notre présence avec une deuxième boutique à El Menzah 1.

La deuxième boutique « Lyoum » a ouvert ces portes il y’a de cela quelques jours, à la rue El Moez à El Menzah 1. Le même charme que celle de la Marsa s’y dégage, le restaurant en moins.

On n’a pas trouvé l’espace nécessaire pour pouvoir faire le même concept-store que celui de la Marsa. Les gens nous réclamaient la marque, alors on a ouvert à Tunis.

lyoum-boutique-mode-tunisie

Afin de faire de « Lyoum » une marque authentiquement tunisienne, les fondateurs collaborent avec de nombreux créateurs et designers tunisiens. En faisant des collections mêlant tradition et modernité et en s’appuyant sur un vivier de créateurs tunisiens, « Lyoum » souhaite imposer la qualité d’un produit et d’un savoir faire national malheureusement pas assez reconnu par les citoyens :

Il y’a de nombreux créateurs de talents en Tunisie. Depuis 3, 4 ans on observe de plus en plus de jeunes qui montent. Nous collaborons avec eux sur nos modèles avec pour seule obligation d’être proche du style méditerranéen de « Lyoum ». Notre idée est de faire en sorte qu’il existe une marque tunisienne de prêt-à-porter de qualité. Nous avons la matière première, nous avons des créateurs talentueux, nous avons du personnel qualifié, nous avons des centaines d’ateliers dans tout le pays…pourquoi aller chercher ailleurs. Malheureusement, le prêt-à-porter tunisien souffre d’un déficit d’image. Cela se voit dans les foires à l’étranger. La Turquie ou l’Italie –pour rester dans le bassin méditerranéen- ne sont pas meilleurs que la Tunisie. Ils savent seulement mieux se vendre.

Fort de son succès, « Lyoum » espère être une marque tunisienne de référence dans le prêt-à-porter tunisien donnant aux jeunes créateurs, oubliés par l’Etat tunisien, un espace d’exposition et d’expression créatrice qu’ils n’avaient pas auparavant.

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org

Leave a Reply

Your email address will not be published.