Mostapha Ben jaafer Crédit photo : Leaders

Mise à jour mardi 10 septembre
Suite à la réunion du bureau de l’Assemblée ce mardi 10 septembre, Meherzia Labidi, vice-présidente de l’ANC, a annoncé que
-Mercredi 11/09 se tiendra une réunion des commissions ;
-Jeudi 12/09 Réunion des présidents des commissions ;
-Vendredi 13 le bureau de l’ANC décidera de la date de la prochaine plénière.

Mise à jour lundi 9 septembre
M. Ben Jaafer a annoncé ce lundi 9 spetembre que le bureau de l’Assemblée Nationale Constituante se réunira demain mardi 10 septembre 2013 avec le quorum suffisant de sept députés pour discuter du calendrier des travaux de l’Assemblée. Composé de 10 membres, les députés en retrait Samira Marï, Karima Souid et Dhamir Manaï seront absents.

___________________
___________________
Le président de l’Assemblée nationale constituante Mostapha Ben Jaafer s’est adressé ce soir, 4 septembre, au peuple tunisien à travers la chaîne de télévision nationale pour demander aux députés de « revenir à leur place naturelle, à leur maison », faisant référence à l’Assemblée constituante. Il a aussi indiqué qu’il appellera son bureau à ce réunir la semaine prochaine sans pour autant donner une date précise.

Dans son allocution, le président de l’ANC a rappelé que le jour de l’annonce de la suspension de l’Assemblée, le 6 août, des sit-ins avaient commencé et qu’il fallait réagir. Pour lui, le scénario égyptien ne semble pas loin, sauf si le dialogue et le rapprochement des points de vue des partis se font.

La raison principale de la crise en Egypte était le fait que ses leaders politiques n’avaient pas su mener le dialogue. Notre responsabilité est de poursuivre le dialogue jusqu’à ce qu’il y ait résultat.

Selon M. Ben Jaafer, des meetings et un vrai rapprochement ont eu lieu depuis son annonce de la suspension des travaux de l’ANC, chose qui a mené à fixer à quatre semaines la date limite du gouvernement Laaridh.

Au plus tard le 10 octobre, nous promulguerons la Constitution et un nouveau gouvernement pour mener les affaires courantes et qui se chargera de garantir l’étape électorale a -t-il assuré

Depuis l’assassinat politique du député Mohamed Brahmi le 25 juillet, 60 députés se sont retirés de l’ANC, demandant sa dissolution ainsi que la démission du gouvernement Laaridh. Sous pression, M. Ben Jaafer a annoncé le 6 août la suspension des travaux de l’Assemblée pour pousser les partis politiques au dialogue. Par ailleurs, plus de 158 députés ont refusé la décision de M. Ben Jaafer, l’appelant une dernière fois à tenir une séance plénière le vendredi 6 septembre.

Inscrivez-vous

à notre newsletter

pour ne rien rater de nawaat.org